« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Dossier "Kuroshiro"

Kiri no Shinobi | Maître du Kenjutsu de Mizu no kuni
Kiri no Shinobi | Maître du Kenjutsu de Mizu no kuni



Nombre de Messages : 159
Localisation : Dans un monde austère, où la mort règne, et où le chaos est maître...
Nindô : J'utiliserai ma lame pour préserver mon village et ma liberté.
Date d'inscription : 05/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Jônin
Points d'Expérience:
471/1000  (471/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki Kuroshiro
MessageSujet: Dossier "Kuroshiro"   Mer 18 Mai - 16:33


        Tsuki le Monstre de Kiri
        Dossier ninja de Tsuki « Kuroshiro »


Identification

    Nom : Hayatsu
    Surnom : Le Kuroshiro / Le Monstre de Kiri
    Prénom : Tsuki
    Age : 21 ans
    Grade : Jônin
    Autres distinctions : Maître du Kenjutsu du Pays de l'Eau - Bras droit de la Mizukage - Membre des 7 bretteurs de la Brume
    Village : Kiri Gakure no Satô
    Sexe :
    Affinités : Doton - Suiton - Futton
    Maîtrise supplémentaire : Kenjutsu - Kekkei Genkai - Kinjutsu


Caractéristiques


    Description mentale :
    Solitaire, torturé, nerveux et sombre, voilà comment décrire Tsuki.
    Durant sa jeunesse, nombreuses furent les épreuves qu'il dû passer en étant seul, commençant à l'âge de neuf ans à la mort de sa mère. Très jeune, il était l'espoir de son clan. Avec ses capacités d'apprentissage, il avait devant lui une grande carrière. En effet, par exemple, pour apprendre un jutsu, il lui suffisait de l'observer attentivement et par la suite s'entraîner pour l'apprendre. Étant joyeux et festif lors de son adolescence, il s'amusant tout en apprenant les leçons de son père. N'ayant aucune difficulté dans les rangs shinobis, beaucoup l'enviaient, et son succès au près des filles était grand, même s'il s'en foutait royalement. Toujours entouré de son meilleur ami, Atori, et de sa petit copine, Niki, il vivait des jours heureux à leurs côtés. Mais comme toutes le bonnes choses ont une fin, cette période se termina sur une note dramatique, la mort de son ami le plus cher. Cela changea Tsuki, au point qu'il devint son contraire. Devenant alors un être plein de haine et de colère, il se rangea dans les rangs de la vengeance, perdant de ce fait tous ses amis ainsi que sa petite copine, à qui il en veut toujours aujourd'hui. C'est dans la solitude qu'il décida de rester par la suite, maudissant ce jour ainsi que le pays de la Terre. La seule épaule qu'il avait trouvé était celle de son grand frère, qui, bien que ne comprenant pas ce qu'il endurait, était tout de même là.

    Puis peu de temps après le décès de son ami le plus cher, sa vie bascula pour toujours. En effet, il se créa une double personnalité, afin de se sentir mieux, dans laquelle il enferma tous ses sentiments, le rendant ainsi hermétique à toutes compassions, telle une âme sans émotions. Cette double personnalité, qui s'est elle même renommé Korosu, las d'être enfermée, est aujourd'hui le pire ennemi de Tsuki. Ce dernier, refusant sa présence dans le monde des shinobis, à transformé sa création pleine de sentiments en un monstre sanguinaire. En effet, à chaque fois qu'il parvient à prendre le contrôle du corps, cette entité sème la mort au travers de massacre, avec un sourire et une attitude sadique, se vengeant par la même occasion de Tsuki, comme lorsqu'il assassinat la petite sœur et le père de son créateur, alors que ce dernier assistait à la scène, impuissant. C'est d'ailleurs pour cela que peu de gens l'accoste. La prise de contrôle de Korosu est souvent du à une émotion forte, un surplus de colère, ou encore une perte de conscience. Lorsqu’il entre dans dans cet état, Tsuki, ou du moins son homologue aux rennes de son enveloppe charnelle, devient réellement le mal incarné. Il n’hésite pas à tuer et mutiler tout ce qu’il peut, y compris ses alliés, ce qui fait aujourd'hui de lui le plus grand et le plus craint des assassins du pays. Cette raison est donc l'explication à sa solitude et son envie de toujours faire cavalier seul. Bien que froid et distant avec les autres, il tente toujours de les protéger d'une quelconque manière, et cela compte aussi pour son village. Cet état n'étant pas prévisible fait de lui quelqu'un de dangereux. Ses pensées sont le plus clair du temps noires, car Tsuki a perdu la joie de vivre qui l'habitait autre fois, mais également cette haine et cette colère d'en-temps. Il sait que la seule chance pour que son âme soit sauvée est d'être entouré de ses amis, mais hélas, il n'en possède plus.

    Mais malgré ça, il sait être sympathique et amical, voir amusant, même s'il est très arrogant et nerveux. D'ailleurs, mieux vaut éviter les réflexions désobligeantes, ou encore les regards et les paroles de travers avec lui, car bien que réfléchie, calme et patient, qui sont trois des multiples qualités qui ont fait de lui l'un des plus grands assassins, il n'en est pas moins agressif et se laisse souvent emporter, ce qui lui valut de nombreux problèmes avec l'autorité pendant un temps. Il ne rechigne jamais face à un combat, et c'est souvent avec un sourire d'excitation qu'il les entreprend lorsque son adversaire n'est pas une cible de mission.


    Description physique :
    Tsuki est comme tous les membres de sa famille. Surplombant la majeure partie des habitants du village du haut de son mètre quatre vingt dix, il n'est pas bien épais, mais tout de même musclé. Son visage, marquait par son passé et son addiction au tabac, possède quelques rides d'expression propre à sa personnalité. Ses lèvres, qui ne portent presque jamais le sourire, sont toujours équipées d'une clope au bout incandescent. Ses cheveux, à l'origine noirs comme la nuit, sont devenus orange à la suite d'une utilisation excessive de son attribut génétique, lui attirant les moqueries de ceux qui ne le connaissent pas. Ils sont ébouriffés et descendent le long de sa nuque et légèrement sur son front, lui donnant un certain charisme, ainsi qu'un côté mystérieux. Son regard, noirci par sa haine passé, et ternit par le mal qui le ronge, est d'ordinaire de couleur marron. Cependant, il devient d'un bleu éclatant lorsqu'il utilise son chakra, ou lorsque la Lune l'éclaire, prouvant son appartenance au clan Hayatsu de la Lune. Cependant, ses yeux prennent une couleur jaune or lorsque Korosu, la double personnalité de Tsuki, prend contacte avec ce dernier, ou quand il se réveille et se retrouve au commande du corps. Son style vestimentaire ne varie pas beaucoup, mais est connu de tout le pays de l'Eau à cause de sa réputation. Toujours vêtue d'un kimono noir avec l'intérieur blanc ou rouge, selon ses envies, et portant en dessous des bandage de temps à autre, sa tenue lui donne l'air encore plus sombre qu'il ne l'est déjà. À sa ceinture se trouve le sabre de son père, seul et unique vestige de sa famille qu'il ne quitte jamais depuis sa mort. De taille standard, il est entièrement noir, du fourreau jusqu'au pommeau, sans oublier la lame. et dans son dos, attaché à une hanse, se trouve Homatsu, l'une des sept épées légendaires du village caché de la Brume, qui est entourée de bandages. A ses pieds, Tsuki porte des sandales, d'une conception artisanale propre au pays de l'Eau, et qui lui permet des déplacement rapides et fluides. Son chakra, quant à lui, varie très souvent, passant du bleu au noir, sans oublier le rouge sang. Cela est dû à sa cohabitation avec Korosu, qui possède lui même sa réserve d'énergie. Laissant échapper une lueur argentée de son corps lorsque la Lune se fait maîtresse de la nuit, Tsuki est en apparence un être très étrange. Une cigarette, qui est souvent mal vue des autres, se trouve toujours à ses lèvres, où le sourire a disparut depuis assez longtemps, accentuant ainsi ce côté mystérieux qui le caractérise. Son pas est lent et lourd, comme si un poids se tenait au dessus de lui. Le bandeau de Kiri, qu'il a cousu sur sa veste, est assez abîmé, tellement que le signe du village est difficilement reconnaissable.




Liste des techniques


Techniques




Kenjutsu

    Gesshoku no Mai

    Description :
    Cette technique est celle apprise par tous les Hayatsu dés leur plus jeune âge, elle est à l'origine de leur réputation. Elle représente l'un des nombreux styles de combat au sabre du clan et contient de nombreux mouvement.
    Cette manière de combattre, qui allie la fluidité et la rapidité des gestes à la puissance, joue grandement sur la vision périphérique et la coordination entre les mouvements et la vue, ainsi que sur la vitesse de déplacement. Ce style de combat requière une grande agilité, ainsi qu'une dextérité hors norme afin de réaliser des prouesses que seul les Hayatsu sont capables. En effet, en maîtrisant cette technique parfaitement, l'utilisateur peut combattre plusieurs ennemis à la fois et stopper aisément les projectiles, même les plus rapide. Parfois même, le mouvement est flou à l'œil de l'adversaire tellement la vitesse est grande.



Kekkei Genkai

    Kurotsuki no Jutsu

    Description :
    Le clan Hayatsu possède l'un des Kekkei Genkai les plus puissants du pays de l'Eau. En effet, cette technique héréditaire permet de décupler sa force physique ainsi que son niveau de chakra. La puissance des coups et la rapidité des mouvement sont également augmentées, et les technique de Ninjutsu sont bien plus puissantes.
    Cette technique peut être divisé en deux temps, mais l'utilisateur n'est pas obligé de passer par la phase 1 pour activer la phase 2 :
    Lors de la première phase, les cheveux de l'utilisateur deviennent orange, une très légère aura rouge l'entour, et ses mouvement ainsi que sa force physique augmente. Dans la deuxième phase, qui peut suivre ou non la première, le corps de celui qui utilise cette technique se voit métamorphosé. Sa chevelure s'allonge et se noircie sous l'effet du chakra dont la quantité à énormément augmentée, et une épaisse aura de chakra noir, partant des pied, et le faisant légèrement flotter, vient entourer l'utilisateur. Une armure de chakra grise, visant à protéger légèrement, vient se coller au corps, remontant jusque sous le nez, laissant juste le bras gauche à l'air, sur lequel apparaît des bandes noires. A partir de là, la puissance du Ninjutsu est décuplée, et les mouvements de déplacement sont presque invisible. Les coups sont, quant à eux ravageurs, et les technique de Genjutsu peuvent être facilement annulée, même celles de haut niveau. Une fois le Justu annulé, l'armure se désagrège dans le vent, le corps redevient normal, et seul la marque sur le bras gauche reste apparente. Cette dernière symbolise le temps jusqu'à la prochaine utilisation sans danger pour le corps.



    Kuroi Gestuga

    Description :
    Cette technique, s'inspirant du Kage no Kon, utilise les capacités du corps des Hayatsu. Pour l'utiliser, il faut tout d'abord être entré en première phase du Kurotsuki. Par la suite, il suffit de concentrer son chakra dans sa lame et de la lâcher lors d'un coup. La vague d'énergie qui s'échappe est alors noire, enrobée d'une légère brume rouge. Sa vitesse est très élevée, et est donc difficile d'esquiver, et son effet dévastateur souffle et coupe tout obstacle sur son passage.


    Kon Kukaku 

    Description : 
    Il s'agit là d'une technique interdite du clan Hayatsu qui combine leur don héréditaire ainsi que le Kuroi Getsuga. Cette technique, très spéciale, n'utilise pas de chakra mais l'énergie vitale de son utilisateur, ce qui l'a rendu interdite et très dangereuse. 
    Ce jutsu n'oblige pas son utilisateur à s'élever au niveau deux du Kurotsuki, même si cela lui permettrait d'amplifier les effets de l'attaque. 
    Cet atout, à n'utiliser, si possible, qu'en dernier recourt, consiste à concentrer une partie de son énergie, et cela très rapidement, dans son sabre ou sa main, avant de tout relâcher. Durant la concentration, la gravité autour de l'utilisateur semble être augmentée, attirant ce qui l'entour vers le sol et rendant ainsi les déplacements difficiles, même si cela ne dure que deux à trois secondes. Puis en donnant un coup vers sa cible, l'Hayatsu relâche son énergie en un seul bloc. Le résultat se fait très rapidement voir, car, sur une centaine de mètres, tout au plus, une impressionnante vague d'énergie noire coupe net tout ce qui se trouve dans sa trajectoire. Sa vitesse moyenne est telle que seul les shinobis de haut vol sont capables de la voir et de l'esquiver, même si cela reste assez difficile. N'étant pas constituée de chakra, cette technique n'est donc pas visible aux Dojutsu. La vitesse de l'attaque et la distance parcourue dépendent de l'énergie déployait et de la forme du Kekkei Genkai, tout comme les contres coups. Seul l'effet dévastateur ne change pas.


Futton

    Katana no Hikari

    Description :
    Cette technique consiste à déposer dans la lame de son sabre, quel qu'il soit, du chakra de type Futton, ce qui lui confère son affinité. Tsuki ayant un Futton très particulier, la lame devient alors rouge sang et luit même en pleine nuit. Le bruit que crée cette concentration d'énergie ressemble à un bourdonnement, et en cas de choc, un crépitement retentit. Le chakra qui est concentré dans la lame est très dense, et la chaleur qui en résulte est très élevée, au point de pouvoir couper n'importe quoi et faire fondre le métal le plus résistant (cf. Terumi Mei avec son Futton face à Sasuke et Susanoo qui est plus résistant que n'importe quel métal et à qui elle fait fondre les côtes), bien que cela puisse prendre du temps selon la situation, comme une porte blindée. Si l'on est frôlé, une coupure ainsi que de grave brulure se font ressentir, et si la lame commence à pénétrer la chair, il est déjà trop tard pour la partie du corps dans la trajectoire de la lame, car la rapidité du mouvement n'est pas stopper par les os, qui fondent au contacte du sabre. Le seul moyen de parer le coup est donc de contrer cette attaque avec une arme contenant une densité de chakra égale, même si à usure, l'arme adverse peut fondre. La meilleure défense face à cela est une attaque Suiton puissante qui pourrait faire refroidir la lame. Au final, cette technique est similaire à la lame de Raiton, mais avec des effets différents. Mais cela n'est pas la seule particularité de ce jutsu. En effet, il permet également, en cas de besoin, de cautériser une plait.



Suiton

    Suiton - KiriGakure No jutsu

    Description :
    Cette technique, seulement connue dans le village de Kiri, permet de faire tomber sur la zone de combat une brume épaisse, empêchant quiconque de voir au travers. Néanmoins, ce jutsu nécessite beaucoup de chakra ainsi qu’une source d’eau relativement grande.



    Suiton - Assimilation aqueuse

    Description :
    Semblable à l’assimilation du sol, le ninja peut se fondre dans l’eau, même s’il ne s’agit que d’une petite flaque.
    Il est question ici plus d’une technique d’infiltration qu’une technique utilisable en plein combat.



    Suiton - Suiryuuben

    Description :
    Une sphère d’eau se forme au dessus de l’utilisateur, de cette dite sphère jailliront plusieurs « tentacules » d’eau capable de transpercer la roche, ces derniers seront contrôlés par l’utilisateur lui-même. Bien entendu, plus le nombre de « tentacules » augmente, plus la consommation en chakra est importante.


    Suiton - Kiri Satsubatsu no Jutsu

    Description :
    Semblable d'apparence au KiriGakure, cette technique permet de crée une brume épaisse de couleur rouge. Cette couleur est du à la suractivité des molécules d'eau, ce qui crée à l'intérieur du brouillard, une chaleur infernale. Au bout de quelques secondes, les chairs brûlent, et les organes sont touchés, et à long terme, c'est la mort. Le seul moyen de s'en sortir est d'utiliser une puissante technique Futon afin de souffler le brouillard.


    Suiton - Mane Satsubatsu no Jutsu

    Description :
    Se basant à la fois sur le Suiton Hahonryu no jutsu et le Kiri Satsubatsu no jutsu, cette technique possède les mêmes caractéristiques. Créant un orbe d'eau rouge sang dans la paume de la main, elle permet à l'utilisateur de repousser tout ce qui rentre en contact avec elle, que ce soit ennemis ou attaques. De plus, si ce qui entre en contact avec la technique est organique, comme un corps humain, une décharge d'eau bouillonnante est envoyé dans l'organisme adversaire, créant de graves lésions au niveau des organes, qui sont, à long termes, ébouillantés à cause de la chaleur occasionnée. La Technique de la Main Sanglante peut également être utilisé grâce à un sabre en déposant le chakra dans la lame et en touchant l'adversaire. Le seul moyen de s'en sortir est de réguler sa température interne d'une quelconque manière.



Kinjutsu

    Kishou no Korosu

    Description :
    Ce "Don", qui n'en est pas vraiment un, est utilisé par Korosu lorsqu'il se réveil et prend le contrôle total du corps de Tsuki. Cet attribut laisse ressortir le mal vivant dans ce dernier, créant ainsi une métamorphose assez horrible. Elle se divise en quatre phases, la partielle, celle de la chimère, l'incomplète et la finale. Tout d'abord, les yeux de Tsuki deviennent jaune, marque de la présence de Korosu. Puis dans la phase partielle apparaît tout d'abord un masque blanc aux traits rouge, fait d'énergie, sur le visage. Lors de la phase de la chimère, le masque reste et une nouvelle peau se crée, faite de chakra et de couleur blanche comme le masque, qui, lorsqu'elle ressort à la surface, déchire et fait s'envoler l'ancienne, causant ainsi une grande douleur à Tsuki. Elle finie par enfin recouvrir l'entièreté du corps, créant un trou dans la poitrine, et dotant le corps d'une queue et de griffes. La forme incomplète, quant à elle, supprime cette queue et laisse pousser les cheveux au plus long, tout en redonnant au corps une apparence à peu près humaine, mais à la peau toujours blanche. La finale, ou total, redonne au corps sa forme originale, tout en laissant ce trou béant au milieu de la poitrine. Le masque recouvre tout le crane, et des cornes poussent sur ce dernier.
    Lors de cette technique, les effets changent à chaque stade. Tout d'abord, lors de la première étape, l'agilité, ainsi que la rapidité de Tsuki augmente. Lors de la seconde, sa force bestiale est extériorisé, multipliant sa puissance physique par trois. Vient enfin la troisième phase lors de laquelle les capacités précédentes sont accumulées. A ce moment là, il a aussi la possibilité de puiser dans ses réserves de chakra qu'il a lui même mis de côté pendant son enfermement. Puis la phase finale offre à Korosu toute la quantité de chakra contenu dans le corps, qui est donc doublée, car en plus de piocher dans son énergie, vivant dans le corps de Tsuki, il peut également piocher dans la sienne et la vider.
    Selon le choc qui réveil Korosu, il peut immédiatement atteindre n'importe laquelle de ces phases.
    Les deux seules manières d'éviter la prise de contrôle ou de la stopper sont d'arracher le masque de Korosu lors de la première phase, ou de le mettre hors combat lors des autres étapes, chose qui est loin d'être facile

Ninjutsu sans affinité propre

    Kage no Kon

    Description :
    Cette technique requière un katana. Pour l'utiliser, le shinobi doit, dans un premier temps, concentrer son chakra dans la lame, y déverser son affinité, avant de relâcher l'énergie par le bout du sabre, ce qui crée un large éventail d'attaque. Cette technique doit, pour une utilisation sans contrainte, être utilisée dans de vastes espaces, sous peine d'être gêné ou encore, de ne pas pouvoir faire ce que l'on veut de ce jutsu.
    Plus l'utilisateur devenient puissant, plus le Justu l'est, car, comme son nom l'indique, il s'agit de l'ombre de l'âme.


    Ikken no Korosu

    Description :
    Cette technique est similaire à celle utilisée par les Yamanaka, mais est tout de même différente. En effet, Tsuki a apprit à transférer, non son esprit, mais celle des autres dans son propre corps, et plus précisément dans la partie de son esprit où est enfermé Korosu, sa double personnalité. Autant vous dire que s'en sortir indemne est impossible, car il inflige de graves blessures psychologiques. De plus, étant dans son univers, Korosu à la possibilité de faire tout ce qu'il veut. Pour utiliser ce Jutsu, Tsuki à juste besoin de fixer son adversaire, et par la suite, ses yeux s'habillent d'une lueur jaune, d'où sort une légère évaporation de Chakra.


Doton

    Doton Iwa Yado Kuzushi

    Description :
    Le shinobi fait s’effondrer des roches en hauteur sur son adversaire pour l’écraser. Inutile de préciser que cette technique ne fonctionne que s’il y a un plafond ou un rocher surélevé.

    Doton - Retsudo Tenshuyou

    Description :
    L’utilisateur plaque sa main au sol et provoque un séisme soulevant les roches autour de son opposant. Ce dit opposant, s’il ne réagit pas se verra ensevelit sous le tas de pierre.


    Doton - Hitogoroshi no Tsuchi

    Description :
    L'utilisateur use de sa compétence du Doton pour créer une (ou plusieurs) colonne de terre qui s'élève hors du sol. Au bout de ces colonne se trouve un petit orifice d'où peu sortir n'importe quel chakra élémentaire, du moment qu'il y est dirigé, ce qui donne à la technique un effet encore plus dévastateur.





_________________
Tsuki Hayatsu,
Membre des Sept Épéistes de la Brume,
Assassin numéro un de Mizu no Kuni,
Bras Droit de la Mizukage




 

Dossier "Kuroshiro"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Evolution dans le RP :: Dossiers Ninjas-