« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Mission de rang D : Gardien de prison

Nanadaïme Hokage
Nanadaïme Hokage



Nombre de Messages : 265
Localisation : Tour du Hokage
Nindô : Je rendrai la bonne définition du mot justice à ce monde...
Date d'inscription : 14/12/2011



Passeport Ninja
Grade: Kage
Points d'Expérience:
122/1000  (122/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Mission de rang D : Gardien de prison   Lun 26 Mar - 9:50
C'était un charmant jour d'hiver, alors que le mois de Février était sur le point de toucher à sa fin, le soleil se levait doucement sur le village caché des feuilles en faisant luire les éclats de glace restant sur les toits des habitations. Cela serait vous mentir de raconter que Kanashimi n'assistait pas à ce spectacle...Vous devez le connaître maintenant depuis le peu de temps que je vous raconte ses péripéties, toujours debout à une heure matinale, il contemplait le paysage que nous offrait Dame Nature, il profitait de ces derniers instants de paix à cet endroit...Ces derniers moments où il n'avait pas besoin d'enjamber les cadavres pour se frayer un chemin, ces précieux fragments de sa vie où il pouvait observer la population affluer sans avoir à se cacher dans les décombres afin de guetter une éventuelle cible. Sans s'en rendre compte, il s'était levé et, les cheveux volants au gré du vent, il se tenait debout dans l'espace où était habituellement la vitre de sa fenêtre, une main placée sur les bords de l'arc. Son visage ne reflétait aucune expression et pourtant, son coeur lui était loin d'être insensible à tout ce qui l'entourait.

Le jeune homme ferma les yeux et ancra à jamais dans sa mémoire l'image capturée du village caché des feuilles, par sa faute peut-être rien ne serait pareil d'ici quelques temps. Il saisit machinalement sa veste noire trop ample pour lui et quitta lentement son appartement, aujourd'hui allait être une nouvelle journée où tous allaient se mentir en accomplissant des missions banales qui n'avaient aucun lien avec la guerre qui se préparait. Le Hokage voulait le tenir à l'écart de ce conflit, il le savait...Du moins c'était ce qu'Hoshikuma Yozo aurait fait, même s'il l'avait accepté, c'était comme s'il avait toujours gardé un oeil sur lui, parce qu'au fond personne ne lui faisait confiance. Qu'en était-il de ce nouveau dirigeant ? Il n'en savait rien, il ne l'avait jamais encore croisé dans le village, il n'en n'avait pas vraiment entendu parler non plus. Alors plutôt que de le juger par des rumeurs, il préférait se faire sa propre opinion sur le personnage, il allait justement voir si on avait besoin de ses services.

Il traversait les ruelles en faisant abstraction des regards qui l'entouraient, des murmures et des femmes qui plaquaient leur main sur leur bouche l'air choqué. Qu'est-ce qu'il avait de spécial ? C'était parce qu'il avait failli être jeté en prison pour le double meurtre de ses géniteurs qu'on l'observait ainsi ? Ne le reconnaissaient-ils pas encore comme lui-même ? Les gens vivaient décidément uniquement par le biais des rumeurs qui couraient en trouvant un plaisir malsain dans le malheur d'autrui. Kanashimi fit comme s'ils n'existaient pas et continua sa route pour arriver devant la demeure du dirigeant de Konoha Gakure No Satô. Il s'arrêta quelques secondes avant de finalement pénétrer dans le bâtiment rouge, cela faisait un moment qu'il n'était plus venu ici, depuis sa promotion en tant que Jônin plus exactement. Depuis, c'était toujours ses supérieurs qui le sollicitait pour effectuer des missions de bas rang lorsqu'ils n'avaient pas le temps.

Dans les couloirs, de nombreux aspirants se bousculaient pour obtenir leur premier ordre de missions, certains étaient présents avec leurs parents d'autres étaient seuls, tout comme lui-même l'avait été lorsqu'il avait été promu Genin à l'époque. Il avait d'ailleurs été l'unique gamin de sa promotion à ne pas venir accompagné de ses proches. Des souvenirs remontaient au fur et à mesure qu'il avançait dans les corridors, si bien qu'il heurta violemment un jeune Chûnin qui valsa sous la force insoupçonnée de notre homme. Il s'était visiblement mal réceptionné et s'était foulé la cheville au passage, tout en pestant sur tout et n'importe quoi, il finit par regarder hargneusement notre protagoniste et beuglant de manière peu agréable :

« Hé toi ! A cause de toi je vais pas pouvoir me rendre à Tanzaku pour accomplir ma mission de rang C ! J'était censé garder des prisonniers, qui va faire le boulot à ma place maintenant hein ?! »
« Une mission de rang C ? Je peux m'en charger à ta place si tu veux...Garder des malfrats en cage ça ne me dérange pas. »

Son interlocuteur resta sans voix et lui tendit son ordre de mission en balbutiant quelques mots incompréhensibles pour le Jônin. Sans plus tarder, il appela un Ninja se trouvant aux portes d'un bureau pour qu'il le ramène chez lui, tandis l'histoire de l'Atotsugi continuait...Mettons le cap vers Tanzaku. C'est une ville plutôt animée, réputée notamment pour être festive, l'ambiance ne quittait jamais les lieux quelque soit la période de l'année. Cependant à côté des casinos et autres bâtiments de ce genre se trouvait une prison assez populaire également, de grands bandits y étaient enfermés. Cependant, il sembla que ce n'était pas la mission du Ninja de niveau supérieur de s'occuper de ces types...d'autres personnes - sans doutes plus expérimentées que lui dans le domaine de la torture - avaient été assignées à cette mission, lui n'était chargé que de....

« ...Surveiller l'aile A de la prison, les captifs ne sont techniquement pas dangereux pour un Ninja cependant ils sont assez ...Enfin vous verrez bien. »

Furent les seuls mots que lui adressa le gardien de nuit qui quitta le couloir en claquant la porte en fer blindée, il crû percevoir un dernier bâillement de sa part avant mais ce n'était qu'un détail. Il se retrouva désormais complètement isolé au milieu d'un lieu qu'il ne connaissait pas, jamais auparavant il n'était venu ici...Tout autour de lui était fait de pierre, matériel assez solide pour un individu normal qui n'avait pas la force - contrairement à un Shinobi - de briser un tel mur. Le garçon de dix-sept ans consulta alors sa montre, il était environ neuf heures...Les plus matinaux des prisonniers allaient sans doute bientôt émerger...BAM ! Notre protagoniste fit volte-face, c'était quoi ce bruit assourdissant semblable même à une détonation d'explosifs ?! L'onde sonore avait fait vibrer ses os, apparemment cela venait de la cellule 130, l'homme qui était à l'intérieur venait de marteler la porte métallique, réveillant par ailleurs ses compagnons de galère. Non satisfait de cette réaction enfantine, l'héritier de la tristesse se dirigea vers la cellule, pesant chacun de ses pas pour que son futur interlocuteur l'entende arriver et comprenne qu'il n'avait pas peur de la confrontation. Le Jônin de la feuille avait frôlé la mort de prêt et avait lui-même levé le sort funeste contre des adversaires, depuis qu'il avait humé cette odeur âpre, plus rien ne lui faisait peur...

Le jeune homme ouvrit la porte de la cellule d'où provenait le bruit afin de voir la tête du gaillard qui avait osé essayé de faire un chahut collectif. Il y avait deux hommes, l'un était couché à terre, il donnait l'impression d'être martyrisé par son colocataire. L'autre semblait plus fort aux premiers abords, c'était un de ces gros frimeurs, plutôt baraqués qui essayaient de faire leur loi, mais ce n'était rien...Aucun de ces types n'avait déjà fait face à Madara, l'homme qui avait su rejeter son assaut d'un seul coup de poing, ils ne pouvaient pas savoir ce que que notre protagoniste avait enduré et c'était pour ça que, autant qu'ils soient, jamais l'un d'eux n'aura la force de se mesurer à lui. Le malfrat regarda Kanashimi droit dans les yeux, ils faisaient tous les deux à peu près la même taille même si le Shinobi semblait avoir un ou deux centimètres de plus. Cela n'effraya pas le prisonnier, il se jeta sauvagement sur l'héritier de la tristesse...Tout se passa en une fraction de seconde, le gros balourd se retrouva à terre, pris au piège par une clé de bras, le genou de l'agent-double posé sur son dos et le tout, sous le regard des autres prisonniers.

Plus aucun bruit ne retentit dans le couloir, ils avaient apparemment tous perdu la faculté de parler, tant mieux songea le garçon aux cheveux noirs de jais, ça lui ferait des vacances au moins. Malgré le fait que tout allait pour le mieux et qu'il n'eut pas grand chose à faire après avoir remis le fauteur de trouble dans sa cellule, le disciple du leader secret de la lune rouge avait hâte de sortir de cet endroit, il n'était pas claustrophobe mais une odeur répugnante envahissait constamment ses narines, ils ne devaient pas souvent se doucher. L'Atotsugi regarda sa montre, plus que quatre heures avant la relève, il devait tenir le coup et ne pas démoraliser devant les captifs. Deux heures passèrent sans que rien ne se passe...

Un long soupir et puis un cri strident provenant de la même cellule qu'avant, ce n'était pas celui qui type qui l'avait agressé avant alors...qu'est-ce qu'il s'était passé là-bas ? Le Ninja de niveau supérieur se dirigea pour la deuxième fois depuis le début de sa mission vers la chambre 130 et ouvrit la porte, avec plus de violence cette fois-ci. Le spectacle qui s'offrit à lui n'était guère surprenant, à vrai dire il se doutait un peu qu'il se retrouverait face à cette situation. Frustré par sa défaite contre un garçon qui avait une dizaine d'années de moins que lui, la brute s'était vengée sur son compagnon de galère, quel imbécile franchement. C'en était de trop pour le Jônin, il en avait vraiment assez de ce mec qui n'avait rien compris au véritable principe de la vengeance, s'en prendre aux plus faibles que soi prouve que l'on est sois-même minable.

« J'ignore pour quels crimes vous avez été tous les deux condamnés mais ce qui est certain, c'est que ce type,Kanashimi désigna du doigt celui qui se faisait taper dessus,est bien plus fort que toi.
- Ta gueule ! Qu'est-ce que t'y connais à la force ?
- La véritable force est psychologique, toi ne te sers que de tes poings contre des mecs faibles physiquement. Si un jour tu es capable d'endurer sans jamais te laisser aller alors là, tu pourras me faire la morale sur la force. Viens-là toi. »


Tel fut le discours qu'administra notre jeune héros à tous les prisonniers de la geôle en espérant qu'ils en tiennent compte à l'avenir. L'héritier de la tristesse tendit la main au martyr qui l'attrapa sans faire d'histoires, il allait le mettre dans une seule isolée, là où il pourrait se reconstruire mentalement. Kanashimi n'eut pas à intervenir une nouvelle fois dans les heures qui restaient, la relève arriva, le jeune homme quitta les lieux en se promettant une chose, plus jamais il ne remettra les pieds ici.
Kumo no Shinobi
Kumo no Shinobi



Nombre de Messages : 24
Date d'inscription : 08/05/2012



Passeport Ninja
Grade: Genin
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Mission de rang D : Gardien de prison   Sam 19 Mai - 10:21
  • J'ai beaucoup aimé lire ton RP. Tu mêles l'histoire de ton personnage à la mission, ce qui lui donne un aspect très personnel, pas comme les RPs de style "Vinni, Viddi, Vicci" où il n'y a pas d'introduction, où le personnage n'a pas de vie, et donc aucune histoire qu'il pourrait lier à sa situation actuelle, et où il a déjà cartonné tout le monde à peine arrivé, et ça en 20 lignes.
    Au niveau du déroulement de ta tache, en plus de la mener à bien, tu cherches quand même à raisonner les prisonniers, même si ton ordre ne t'oblige à rien d'autre qu'à les faire se calmer, et que ça ne t'apporte rien de le faire. Pour ça, je te donne +2xp.
  • Au niveau des fautes, je n'ai rien relevé, si ce n'est deux ou trois fautes de frappe ! Je ne t'en tiendrai donc pas rigueur, du moins tant que ça ne se produit pas tous les deux mots. Donc +1.


5+2+1 = 8 xp pour toi mon cher !
 

Mission de rang D : Gardien de prison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Hi no Kuni - Konoha Gakure no Satô :: Tanzaku-