« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]




Nombre de Messages : 31
Localisation : Un peu partout..
Nindô : Massacrer encore et encore .. Et encore !
Date d'inscription : 03/08/2011



Passeport Ninja
Grade: Akatsuki
Points d'Expérience:
82/1000  (82/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   Lun 7 Nov - 15:08
  • Une unique goutte d'eau qui brillait par le biais de ce soleil lumineux tombait des cieux d'une vitesse relativement rapide pour enfin atteindre le sol, s'écrasant délicatement contre celui-ci provoquant un son agréable relaxant tout auditeur. Et comme si cette goutte d'eau avait donné le signal de départ aux autres, celle-ci fut immédiatement suivie par d'autres gouttes qui s'écrasaient à leurs tours contre le sol tout humide. Une pluie soudaine se déclencha tandis que le soleil s'écartait, s'occultant derrière ces multitudes épais nuages d'un gris nacré. Ce fut un fulgurant changement de climat. Ici, c'était le pays de l'herbe, Kusa no Kuni. Un pays d'un vaste étendue de verdure, limité entre deux grandes puissances ninjas: Le Pays de La Terre, Tsuchi no kuni à l'Ouest, et Hi no kuni à l'Est, Le Pays du Feu, ceci englobant l'un des plus grand villages Ninjas, doté d'une puissance militaire hors paire, Konoha Gakure no Sato, Le Village de la Feuille. De cet emplacement, on pouvait entendre un son de lourds pas réguliers s’approchants au fur et à mesure que le son s'élevait. En effet, c'était Kisame, courant d'une vitesse phénoménale, les bras pendant en arrière, laissant voler les étoffes flottantes de sa robe noire derrière lui. La terre imprégnée d'eau, la course devint bien inconfortable à cause du sol boueux innové par cette pluie matinale qui battait de son plein. Cela allait bien retarder notre Homme-Requin. Kisame était obligé à concentrer une petite dose de Chakra dans la plante de ses pieds, pour ainsi demeurer sur la surface de ce liquide désagréable, s'empêchant ainsi de s'enfoncer dans cette argile pâteuse, et par la même occasion pour ne pas se salir. Sûrement quiconque allait se demander, pour quelle raison notre jeune ninja renégat était dans un lieu pareil, en effet, vu que le monde Shinobi est à deux doigts de la Quatrième Grande Guerre Ninja, les membres de La Lune Rouge étaient tous envoyés par leur Chef pour récolter le plus d'informations que possible sur les villages opposant, pour ainsi faciliter leur tâche. Mais ce qui agaçait Kisame le plus, c'est que, à peine que sa précédente mission n'était finie, que l'on avait envoyé à une autre, le jeune Hoshigaki en avait bien ras-le-bol soit dit en passant, mais ayant une peur bleue de son chef, il ne pouvait lui désobéir un ordre. Kisame s'arrêta d'un coup. Les épais arbres présents aux alentours étaient tous couverts de mousse tandis que divers bruits s'élevaient. Entouré de palmiers et de pinèdes de tout coin, il lui parut qu'il marchait en cercles, bref; Il s'était perdu. Kisame se mit alors à marcher, tournant son regard de droite à gauche, même s'il jugeait cela inutile. Il devait tout de même rester vigilent, là, il pouvait facilement être en butte à l'attaque des bêtes féroces. À ses yeux, être dévoré par des fauves, ce ne serait guère une mort honorable pour un ninja comme lui, un ninja qui avait accomplie maintes exploits durant sa vie, sonnants dans les oreilles des centaines de Shinobis. La pluie cessait de pleuvoir au fur et à mesure, jusqu'à ce qu'elle s'arrêta d'un coup. Kisame passa la main sur son visage essuyant l'eau qui roulait sur celui-ci. Les paupières fermées, il leva la tête vers le haut, laissant cet astre ardent qui sortait progressivement de derrière les nuages réchauffer son visage, l'illuminant d'une multitude de rayons royaux dorés, tout en poussant un gros soupir, comme s'il avait besoin de ce réchauffement. Le soleil était haut dans les cieux. Kisame ouvrit alors doucement les yeux, puis reprit sa course. Au bout de quelques minutes de marche vers l'inconnu, Kisame entendit brusquement un bruit à sa droite, il s'arrêta immédiatement, il ponctua alors sa marche dans cette direction sans pour autant faire du bruit. Il n'était pas sûr où exactement était la source du vacarme. Il porta alors doucement sa main derrière sa nuque, pour enfin saisir la manche de son Samehada, peu avant de prononcer quelques mots d'un ton calme et posé :

    « Inutile de te cacher, montres-toi ! »

    Il dit cela d'une voix calme et neutre, mais gardant tout de même un visage tout à fait inquiété, sans son sourire habituelle au coin de la bouche. Il se pouvait que Kisame ne s'adressait qu'un simple animal qui, par accident, se causa du vacarme, ou ce pourrait bel et bien s'agir d'un Ninja ennemi. Mais bon, mieux vaut douter que regretter...

Iwa no Shinobi
Iwa no Shinobi



Nombre de Messages : 505
Localisation : Dans le monde imaginaire
Nindô : Les erreurs du passées forgent notre futur ...
Date d'inscription : 05/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
151/1000  (151/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   Sam 12 Nov - 3:56

  • Le pays de la pluie se situait non loin de celui de l'herbe, la distance entre le village caché de la pluie et la capitale du pays neutre de Kusa était assez grande mais après tout, étant un bon Ninja, notre jeune protagoniste avait acquit des jambes d'aciers qui lui permettaient de franchir d'incroyables distances, pour un civil, en quelques temps à peine. Depuis quelques jours déjà, le dernier des Hôtobi avait reçu ses 15 ans, rien de très enthousiaste pour un garçon de sa trempe puisqu'après tout, le jour de sa naissance était devenu maudit, il aurait tant voulu oublier lui-même quand est-ce qu'il était venu au jour. Car oui, cela faisait déjà plus de sept ans qu'en ce jour maudit, une horde de mercenaires avaient été engagés pour assassiner l'entièreté de son clan. Shintô avait depuis perdu son coeur, son âme et en quelque sorte toute son humanité, rares étaient les fois où il s'était agenouillé devant les Dieux en implorant leur pitié, où il avait versé des larmes. Désormais, il était un homme, il avait franchi le stade de l'enfance théoriquement parlant depuis quelques semaines cependant mentalement, cela faisait depuis bien plus longtemps qu'il n'était plus un innocent petit garçon.

    Les rudes épreuves qu'il avait dû traverser depuis le jour de son huitième anniversaire l'avaient endurci, il avait appris à connaître et comprendre la véritable nature humaine. Il avait compris que les êtres humains n'étaient sur terre que dans un but : détruire. Il avait alors tristement dévisagé son reflet blafard dans le lac et il s'était rendu compte que lui-même n'était en fait qu'un humain...Mais alors était-il lui aussi condamné à être comme eux ? Si imparfait et motivé par sa seule haine et soif de revanche. Il avait tenté d'être autrement, de vivre pour des idéaux humanitaires mais il avait échoué, il était devenu un raté à force de vouloir devenir le meilleur. Son rang de moyenne classe ? Il ne le méritait guère, à vrai dire, il ne mériterait même pas de suivre la voie du Ninja, il n'avait aucun but à préserver, aucun maître à servir, sa vie n'était qu'un gouffre infini, un vide impossible à combler. Arrivé à Kusa no kuni, le jeune homme s'était arrêté non loin d'une cascade afin de se ressourcer, il avait besoin d'une période de repos afin de se remettre en question et faire le point sur toutes ses erreurs. Sans aucun doute, il y en aura beaucoup une fois le compte fait mais parfois, il ressentait cette envie de s'isoler et de méditer sur lui-même.

    Les points d'eau étaient plutôt courants dans ce pays, cela expliquait probablement la taille de l'herbe - qui arrivait au torse de notre jeune héros, ce dernier étant proche du mètre soixante-dix-huit, nous vous laissons imaginer la hauteur d'un seul brin d'herbe. Mais, tandis qu'il venait de s'installer confortablement sur un rocher, assis en tailleur, le garçon ressentit une force étrange à une distance assez lointaine. Lointaine certes mais assez proche pour qu'il n'ait plus le temps de fuir...Que faire ? S'il prenait ses jambes à son coup, la personne possédant cette immense réserve de chakra le poursuivrait certainement et le duel serait inévitable...Quoique dans toutes les situations, il avait le mauvais pressentiment qu'il allait devoir se battre mais plutôt que de quitter les lieux en trombe, il allait rester dans son fief afin de recevoir en premier son futur adversaire. Il allait pouvoir l'observer et analyser ses déplacements de loin, de cette façon, il avait quelque peu l'avantage. Tandis que notre protagoniste se dissimulait dans la nature tel un véritable grand Shinobi, il pensait que son opposant ne l'entendrait pas et ne le verrait pas cependant, il s'avéra que les choses allaient se dérouler autrement, visiblement son interlocuteur l'avait repéré avant que lui-même ne pressente le chakra de son ennemi. Le garçon fronça les sourcils, quel grand homme cela pouvait-être ?

    Et si ce n'était pas un homme ? Si c'était autre chose ? Une créature mystérieuse comme il existe des tonnes en ces lieux car cet inconnu avait tout d'un animal...Et lorsqu'il l'aperçut, il ne pu s'empêcher de tomber à la renverse, dévoilant malencontreusement sa cachette. Maintenant qu'il était à découvert, il était inutile de cacher son identité. Cependant quelque chose l'intriguait, pourquoi avait-il cette apparence de poisson bleu ? Etait-ce une blague ? Un déguisement ? Visiblement pas car il s'agissait de la véritable apparence de son interlocuteur. Puis tout s'expliqua lorsqu'il repéra l'accoutrement de l'homme-poisson qui tenait une immense épée sur son dos. Une cape noire aux nuages rouges...Akatsuki ! Tout le monde connaissait désormais cette organisation de malfrats qui faisaient régner la terreur sur le monde des Shinobis, Shintô en avait même rencontré le grand chef...Un terrifiant homme masqué tout de noir vêtu, l'intonation de sa voix elle-même était horrifiante. Il s'en souvenait très bien, du jour il avait été forcé de se rendre au monastère de Yami no kuni...Mais il ne traîna pas plus longtemps et daigna à répondre à l'homme de la lune rouge en espérant qu'il le laisse tranquille par la suite :

    « Je suis un Chûnin d'Ame Gakure...Et toi tu es de l'Akatsuki n'est-ce pas ? »




Nombre de Messages : 31
Localisation : Un peu partout..
Nindô : Massacrer encore et encore .. Et encore !
Date d'inscription : 03/08/2011



Passeport Ninja
Grade: Akatsuki
Points d'Expérience:
82/1000  (82/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   Dim 13 Nov - 9:58
  • Déjà le soleil se levait colorant l'horizon de sa couverture teintée de feu, les rayons aveuglants du soleil frappèrent avec chaleur le visage d'illuminé de notre homme. Après tout ce laps de temps, Kisame s'autorisa enfin un sourire au coin de la bouche : Les doutes de notre Homme-Requin s’avéraient appropriés. De derrière un immense arbre noircit par la foudre, surgit lentement un individu. Un sentiment étrange envahi le jeune Requin de l'Akatsuki en même temps que l'intrus s'approchait. Ce dernier était vêtu de la tête aux pieds de noir. Kisame fit alors une brève analyse physique au nouveau venu. Il avait une chevelure en bataille brune, revêtant une longue veste noire par-dessus d'un pull noir à son tour, un pantalon lui retombant jusqu'aux chevilles noir, ainsi qu'une paire de bottes de la même couleur. Et un détail qui ne pouvait en aucun cas passer inaperçu aux yeux du premier venu, c'était ce masque blanc, ayant un aspect disant sadique au passage, installé sur le visage de l'individu, ayant une assez longue bouche qui le barrait horizontalement, deux orifices pour se permettre de vision, ainsi qu'un long trait traversant l'orifice droit du masque, ressemblant à une sorte d'éclair, peut-être que cet homme était un maître du Raiton ? Cet aspect vestimentaire additionné à ce masque, ne rappelait Kisame autre que d'un certain type qui connaissait à l'organisation de La Lune Rouge, un type qui respectait tant, ayant déjà avec lui des relations qui remontaient à l'époque où Kisame était toujours Jônin au soi-disant, " Village de La Brume Sanglant ", Kiri Gakure. Crispant le poing, tous les muscles de sa main tendue à craquer. Cet individu avait bien l'air d'être un Shinobi, seul l'absence d'un bandeau frontale contredisait cette vérité. L'atmosphère était assez détendue. Rien d'agressif ni de négatif n'émanait du jeune Shinobi se dressant devant Kisame. Ce dernier lui aussi était assez tranquille. Kisame avait pas mal réfléchi, ces derniers temps, son caractère avait bien changé. En temps ordinaire, il se serait déjà battu, enchaînant le combat au plus vite possible. Ni une ni deux il aurait foncé sur le jeune homme, son Samehada brandit. Ici, non. Il se contentait de dévisager longuement l'homme masqué à qui il faisait face. Une étrange aura enveloppait Kisame. Une sorte de jovialité, d'amitié, mais cela allait bientôt changer. Le messager de l'eau écouta alors la réponse qui lui fut offerte. Assez banale. On pouvait facilement l'identifier à cause du manteau noir orné de nuages rouge sang. Bon alors, cet homme était bel et bien un Shinobi, mais pas n'importe, il s'agissait d'un Shinobi d'Ame Gakure, les alliés de l'organisation. Mais pour Kisame, peu importait, il s'en fichait royalement, il ne pouvait guère s'en priver d'un affrontement, s'en priver d'une telle opportunité qui avait venu toquer jusqu'à sa porte. Déjà, il était en mission, et il ne voulait en aucun cas la faire perdurer, il devait en faire vite. Kisame laissa échapper alors quelques mots de sa bouche, répondant à la réponse précédente de son interlocuteur :

    « Tu l'as su tout seul ou on t'a aidé ? Méhéhéhé ! »


    Abordant son interlocuteur de son humour noir, il dit cela suivi de son ricanement habituel, préservant toujours son sourire au coin de la bouche. Deux choix s'offrait à notre Homme-Requin en cette situation actuelle: Tourner le dos à l'homme masqué et faire comme s'il ne l'avait jamais croisé, ou enchainer immédiatement un affrontement à qui il n'était pas trop sur de son résultat. Le jeune Hoshigaki en doutait, mais il choisit tout de même la deuxième option: Un affrontement dont ses conséquences ne sont point sûrs, ce serait une question d'accabler ou se faire accabler. Kisame était totalement trempé, étant donné qu'il pleuvait de son plein tout à l'heure. Fixant l'individu droit dans les yeux, il porta alors doucement sa main droite au niveau du torse, et commença à déboutonner sa robe du haut vers le bas, celle-ci étant entièrement trempé, elle allait sûrement ralentir ses mouvements, par précaution d'un affrontement probable. Une fois détachés, il laissa tomber sa robe à terre, dévoilant un nouvel aspect vestimentaire. En ce moment-là, Kisame était vêtu d'un débardeur de couleur bleu royal, dévoilant ses deux bras assez musclés, laissant à ceux-ci une liberté de mouvement sans pareille, ainsi qu'un pantalon de la même couleur. Kisame était actuellement prêt à entamer le combat. Mais comme il avait pensé tout à l'heure, l'hypothèse que ce type maîtrisait le Raiton était fort probable, ce serait un geste totalement irréfléchi de sa part d'enchaîner des Jutsu Suiton, surtout le Bakusui Shouha, ce serait comme s'il se jetait dans la gueule du loup, une suicide. Le jeune Hoshigaki dit alors d'un ton moquant :

    « Écoute gamin, je suis pressé étant donné que je suis en mission, mais bon, je suis partant pour un petit échauffement ! »


    Sous ces mots, Kisame joigna son index à son majeur les apportant au niveau de la mâchoire, tandis qu'il leva l'autre main au-dessus de sa tête, et sans prononcer un mot, ni aligner des signes, une brume épaisse envahit le terrain, recouvrant un très vaste étendue, le ninja opposant était totalement privé de vision, il lui était désormais totalement impossible de voir autour de lui. Même le Byakugan, fameux Dôjutu du clan Hyûga serait en vain de contrer cette technique. Se faisant de plus en plus dense, cette brume épaisse permettait à notre Homme-Requin de s'y camoufler facilement. Doté d'une ouïe assez développée, Kisame s'était habitué à localiser ses adversaires juste en s'aidant du son dans des conditions pareilles. Il pouvait les repérer juste en écoutant leurs battements de coeurs réguliers, ou le son de leur pas.


    Samehada se mettait déjà à vibrer dans le dos de Kisame, provoquant d'étranges sons de grincements, comme s'elle avait soif au Chakra. Le jeune Hoshigaki porta alors doucement sa main derrière sa nuque, pour enfin soigneusement saisir la manche de son Samehada qui lui barrait le dos, il la brandit alors, Mi-libérée de ses bandages. Dans une ligne droite de son opposant, Kisame envoya trois Kunaïs visant le torse de l'individu, mais ce n'était qu'une diversion. Le Chakra de Kisame s'intensifia alors pour ainsi lui permettre de dépasser la limite humaine, atteignant une vitesse prodigieuse. Et avant même que les projectiles n'atteignirent l'adversaire, le Requin de l'Akatsuki fonça dans une ligne courbé vers la droite de l'opposant, s'approchant de lui suffisamment pour le déchiqueter horizontalement. Ce coup de Kenjutsu était quasiment-inésquivable, vu sa vitesse phénoménale, si l'homme-masqué restait ainsi, ce serait sa mort assurée..
Iwa no Shinobi
Iwa no Shinobi



Nombre de Messages : 505
Localisation : Dans le monde imaginaire
Nindô : Les erreurs du passées forgent notre futur ...
Date d'inscription : 05/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
151/1000  (151/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   Dim 20 Nov - 2:30
Derrière ses airs calmes, le coeur de notre protagoniste battait la chamade, il savait pertinemment qu'en face d'un tel individu, il risquait sa vie ! Après tout, les membres de cette organisation mystérieuse étaient connus pour tout sauf pour être des sains, loin de là d'ailleurs. Ils avaient commis de nombreux crimes à travers le vaste monde Shinobi et le chef était réputé pour être le plus infâme d'entre eux, tout de noir vêtu, un masque en forme de spirales oranges recouvrant son visage probablement recouvert de diverses cicatrices. Cependant au fil du temps, le garçon avait apprit à mieux maîtriser ses émotions, bien que parfois impulsif, il savait mieux comment réagir en fonction de ses interlocuteurs, c'était la première raison pour laquelle il s'était abstenu d'agresser l'homme requin - bien que son imposante épée l'eut à elle-seule découragé - et il s'était contenté de se présenter avec "courtoisie" avant de lui renvoyer l'ascenseur. Désormais, ils étaient prêts à se trouver sur un pied d'égalité mais le bretteur sembla en avoir décidé autrement, en effet, il jouai sur le ton de la provocation en lui posant une question volontairement idiote. Ne sachant quoi répondre, le Chûnin de la pluie se mordit la lèvre inférieure afin d'éviter d'être tenté de lui rétorquer une réplique cinglante, ce qui déclencherait probablement un duel dont l'issue étaient sans doute d'ores et déjà connue avant même que nos deux hommes ne croisent le fer.

Enfin fer, c'était une façon de parler car l'épée du membre de l'Akatsuki n'était pas une lame ordinaire, elle était recouverte d'étranges pics qui ressemblaient à des écailles de poisson...De requin ? Tout s'assembla alors dans la tête du garçon, il avait déjà entendu parler de cet homme, ce n'était pas un guerrier normal...Il faisait partie de l'ancienne génération des sept épéistes de la brume ! Voilà pourquoi il était si confiant, avec tant de puissance, il était vrai que l'on pouvait se vanter d'être l'un des meilleurs Shinobis de cette terre surtout si l'on se trouve face à un être assurément inférieur au niveau des capacités. Il allait donc devoir se battre à contre-coeur avec l'un de ces Ninjas légendaires, il n'avait jamais pensé en arriver là cependant il ne pouvait plus fuir maintenant qu'il était face à son adversaire, il devait lui prouver que la nouvelle génération de combattants du village caché de la pluie n'étaient pas des faibles bons à rien, il devait lui prouver qu'il valait mieux que ça...Et ainsi restaurer l'honneur de son défunt clan à lui tout seul, il le sentait, son père comptait sur lui depuis le ciel. Shintô ferma les yeux durant quelques secondes et s'arrêta de respirer, il songeait désormais "Père, j'espère que de là où tu es tu seras fier de moi...".

Dans ce combat, il n'avait pas grand chose à perdre de toute manière puisqu'après tout, même sa vie lui importait peu, ce serait une manière plus honorable que de le suicide pour rejoindre les siens, piégés depuis sept années déjà dans le néant de la mort. Le seul inconvénient à en finir ici en anonyme, ce serait de ne pas avoir tenu sa promesse...Jamais il ne reverra la jeune Mizoe s'il périssait face au requin. Cela l'attristerai énormément, il lui avait promis que lorsqu'ils se recroiseraient, il aurai trouvé la véritable paix et ils auraient pu continuer à vivre ainsi, paisiblement, loin des conflits. Mais fonder à son tour une famille semblait être un horizon si lointain qu'il n'arrivait pas lui-même à savoir ce qu'il désirait réellement. Un goût amer lui remontait à la gorge, était-ce de l'angoisse ? Pas vraiment, cela faisait une éternité qu'il n'avait plus eu peur d'enlever une vie et de faire don de la sienne à Dame Nature...Mais cela semblait être autre chose, des remords ? Sans doute...Mais il n'avait plus le temps de réfléchir à sa situation car son interlocuteur allait s'impatienter.

Il se sentait comme sur son lit de mort, se préparant à lancer l'offensive car le Ninja renégat n'avait visiblement pas l'intention de faire le premier pas lors de cet affrontement, il voulait sans doute en savoir d'abord un peu plus à son sujet. Dans une tentative inespérée, il dû se lancer dans un duel physique car il s'était juré de ne pas révéler ses deux affinités lors de la première partie du combat contre le déserteur. Le Taïjutsu était pourtant son point faible mais mêlé au Kenjutsu, il avait peut-être une infime chance de s'en sortir. Le dernier des Hôtobi se mordit la lèvre inférieure alors qu'il prenait son élan pour se ruer, son sabre dans la main droite, vers le bretteur qui l'attendait de pied ferme. Pour moins ressentir le premier choc, notre protagoniste serra les dents et plissa les yeux avant d'abattre sa lame finement aiguisée sur l'Hoshigaki. Puis, il y eut comme un grand rayon lumineux alors même qu'il avait baissé ses paupières, que s'était-il passé ? L'adolescent n'était pas sûr de vouloir le savoir, il voulait garder ses yeux fermés pour l'éternité et ainsi ne jamais retourner à la réalité, il ne voulait pas mourir mais vivre ses rêves, ses dernières convictions pour lesquelles il était encore en vie.

Cependant depuis son plus jeune âge, il avait tout perdu, famille, amis, parents...Il s'était retrouvé seul face à un destin dur à accomplir pour lequel il avait versé sueur, sang et larmes avant d'en arriver jusque là. Alors, était-il prêt à baisser les bras face à un énième opposant ? La réponse était bien entendu négative, il allait se battre jusqu'à son dernier souffle et ainsi, s'il le faut, mourir en tant que véritable Shinobi. Peut-être qu'à la fin l'attendra une récompense : trouver la vérité sur lui, son passé et ses souvenirs embrumés depuis le génocide des Hôtobi. Lorsque le jeune homme eut rouvert les yeux, il vit que son sabre venait de percuter en plein fouet l'immense épée légendaire de Kiri Gakure no Satô, voilà à quoi ressemblait donc Samehada...Mais alors qu'avait-il fait ? Toutes les actions passées n'étaient-elles qu'une illusion ? Commençait-il à perdre la boule ? Il jeta un regard hésitant vers l'arrière et vit trois kunaïs plantés horizontalement dans un tronc d'arbre, il avait alors évité instinctivement ces projectiles ? Mais quoiqu'il en soit, il n'avait pas le temps de se demander d'où lui était venue cette intuition alors qu'il était en phase de transe, il devait trouver un moyen de s'échapper car la pression de l'épée de Kisame devenait de plus en plus forte.

Il misa tout sur son fidèle Katana, d'après les données qu'il connaissait, il devait absolument éviter tout contact avec les pics du sabre légendaire du bretteur qui lui faisait face. Mettant toutes ses maigres forces dans les bras, il parvint à repousser Samehada durant l'espace d'une fraction de seconde pour créer la brèche et se volatiliser dans un arbre. Haletant, il tenta de cacher sa crainte...Il était trop fort, plus âgé et plus agile, le devait donc éviter le corps à corps...Mais alors que faire ? Face à un tel opposant, il n'avait pas le choix, d'un geste vif il rangea son arme blanche et commença à composer des mûdras tout en veillant à ne pas perturber son flux de chakra intérieur. Il se mordit ensuite de pouce et sans prononcer la moindre formule, un grand nuage de fumée blanche apparut, lorsque ce dernier se dissipa, un grand renard au pelage soyeux fit face à l'homme requin. Le garçon aux cheveux ébènes commença alors à établir un lien avec son invocation et lui cria d'aller se jeter sur sa proie, ce qu'il fit....Le temps que notre jeune héros puisse réfléchir à une nouvelle stratégie d'attaque et qu'il puisse se remettre de son choc...L'issue du combat n'était pas encore déterminée, derrière les muscles, un Shinobi avait sans nul doute besoin de faire usage de ses neurones...



Nombre de Messages : 31
Localisation : Un peu partout..
Nindô : Massacrer encore et encore .. Et encore !
Date d'inscription : 03/08/2011



Passeport Ninja
Grade: Akatsuki
Points d'Expérience:
82/1000  (82/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   Lun 21 Nov - 15:52
  • Le vent mordant du pays de l'herbe traversait la peau bleuâtre nacrée de notre jeune requin de l'Akatsuki, faisant fit des fines couches de tissue le recouvrant. La lune luisante presque pleine en cette heure reculée s'élevait haut dans les cieux. Le soleil couchant ne réchauffant plus l'atmosphère, laissant place à un ciel noir et étoilé, illuminé par les seuls rayons de cette lune d'un blanc nacré éclatant, diffusant une pâle lueur fantomatique. Trois sons stridents d'un intervalle d'environ une fraction de seconde retentirent. Le jeune Requin de l'Akatsuki sut immédiatement qu'il s'agissait de ses Kunaïs, mais d'après le son qui avait éclaté, Kisame présumait que, ses projectiles n'avaient guère abordé l'homme masqué. Confus, le jeune Hoshigaki méprisait si le jeune Shinobi d'Ame Gakure parvint à esquiver son coup. Pouvait il se battre sans s'aider de sa vision ? Kisame n'en savait rien à ce sujet. Tout comme le coup précédent, le jeune Chûnin d'Ame Gakure put une seconde fois esquiver de justesse le coup de Samehada de notre Homme-Requin. En effet, l'homme masqué repoussa avec acharnement l'épée Samehada suffisamment pour créer une ouverture, et enfin s’échapper à une attaque mortelle qui pouvait en un instant lui ôter la vie. Mais tout de même, une bonne quantité de son Chakra lui fut retirée. En effet, due à la force brute investit dans son action offensive précédente, ajouté à l'épée qui pesait tellement, Kisame ne put reprendre contrôle de son Samehada qu'après que deux ou trois écailles ne touchèrent à peine sa jambe gauche, mais pourtant, il réussit à arrêter le coup à temps, et n'avait subit aucuns dégâts dangereux, juste des petits blessures négligeables. La bouche béante, Kisame se tenait dans cette dense brume blanche qui voguait autour de lui. Il était désormais surpris. Car techniquement, l'homme masqué était totalement privé de vision, était il capable à son tour à se battre sans user sa vue ? Était il doté de la même ouïe que celle d'un Bretteur de La Brume ? Kisame ignorait tout cela, à ce moment, ce qu'il devait se contenter à savoir, c'est qu'il ne se tenait point face à un Shinobi ordinaire, car pour un jeune Chûnin, ce jeune Ninja avait de grandes capacités. Cela ne devait le décourager pour autant. Jusqu'à là, le jeune homme masqué se contenta de se défendre, et ne dévoila guère son ou ses affinités, ce qui ne faisait qu'agacer notre ninja renégat. La brume commença donc à se dissiper, et la vue devenait au fur et à mesure de plus en plus lucide. Le jeune Hoshigaki vit alors à nouveau l'homme masqué qui se tenait droit devant lui. Ce dernier remit son arme blanche dans son fourreau provoquant un son métallique strident, peu avant de porter doucement son pouce à sa bouche pour enfin le croquer, le faisant saigner alors. Il s'agissait sans le moindre doute d'un Kuchiose no Jutsu, une technique d'invocation. Le jeune Hoshigaki se mit alors en une position défensive. Et en un instant, un panaché de fumée apparut, puis ce dernier se dissipa laissant place à une sorte de bête fauve, semblant s’apprêter à enchaîner une offensive. Bien entendu, tel un fauve fonçant sur sa proie, le renard se rua sur Kisame. L'invocation était dotée d'une vitesse prodigieuse, Kisame n'avait guère le temps à riposter, il plaça alors Samehada comme obstacle entre lui et la fauve, celle-ci inconsciente, croula sur Samehada qui vibrait causant un son de grincement désagréable, juste quelques secondes avant le contact. Due à l'abordage, un immense nuage de poussière s'éleva, accompagné de quelques fracas, tandis que Kisame s'éjecta une sacrée distance droit derrière, pour enfin s'écraser contre un arbre épais et touffu. La tête penchée vers le bas, Kisame était cependant assit en tailleur, songeant qu'il n'était qu'à deux doigts du sommeil éternel, fixant sans cesse son torse, comme s'il s'assurait qu'il n'y avait guère de blessures. Car à vrai dire, il croyait que c'était sa mort. Par bonheur, le côté de Samehada qu'avait entré en contact avec le torse de Kisame, était recouvert de plusieurs couches de bandage, ce qui évita que les écailles n'entaillèrent notre homme-requin. Déjà, un tel coup, pouvait sans nul doute lui apporter son coup de grâce. Kisame poussa alors un gros soupir, comme s'il avait évacué un quelconque sentiment, un " Dieu merci " peut-être ? Le requin de l'Akatsuki porta donc doucement son regard vers sa main, Samehada n'était pas là, Kisame leva donc son regard, pour enfin s'autoriser un sourire au coin de la bouche, suivi de légers ricanements. Ce qu'il voyait ne le surprenait guère. Apparemment, la bête fauve n'était pas de la même chance que celle de Kisame, et n'a put s'échapper à son trépas. D'ailleurs, l'homme-requin était déjà reconnaissant pour ne pas avoir partagé le même sort que celui de l'invocation. Quand à son épée Samehada, elle était cependant accrochée au cadavre de la bête, lui absorbant son Chakra jusqu'à la dernière quantité. Une fois son Chakra tombé au Zéro, l'invocation disparut dans une nuée de fumée blanchâtre, tout comme elle avait apparut. Samehada rassasiée, faisait cependant trois fois plus son volume normal, elle était désormais complètement libérée de ses bandages qui semblaient renfermer sa furie infernale, sa puissance était cependant à son comble. Kisame, s'appuyant de ses genoux, se mit sur les pieds. Il avança donc quelques pas droit devant vers son épée Samehada, se baissa doucement pour enfin la saisir de la manche. Kisame ne plaisantait plus maintenant. Ce type commençait vraiment à l'énerver. Mais ce qui l’agaçait vraiment le plus, c'est qu'il ne devait en un aucun cas lancer une technique Suiton, pour fort probabilité que son rival maîtrisait des techniques Raiton. Kisame décida donc de passer en action. Pour sa prochaine attaque, le jeune Hoshigaki décida de combiner deux de ses techniques. Pour être plus précis, il décida de créer une sorte de " Clone gluant ", combinant son Mizuame Nabara à son Mizu Bunshin, s'aidant de cette immense source d'eau prenant place à sa droite. En effet, ce clone était déjà créé, et était camouflé dans le lieu depuis pas mal de temps, n'attendant que le signe de départ. Le plus discret possible, le clone gluant vint derrière l'homme masqué le tenant de ses deux bras par derrière, peu avant de s’effondre en une substance aqueuse extrêmement gluante. Une fois l'homme masqué prit dans le piège, Kisame débarqua tel un missile en direction du ninja d'Ame Gakure, essayant de le déchirer en lambeaux horizontalement, et même si l'Amejin parvint par quelconque moyen d'éviter le coup de Kisame, ce qui lui semblait quasiment impossible, il ne pourra éviter qu'une sacrée quantité de son Chakra ne lui serait retirée..
Iwa no Shinobi
Iwa no Shinobi



Nombre de Messages : 505
Localisation : Dans le monde imaginaire
Nindô : Les erreurs du passées forgent notre futur ...
Date d'inscription : 05/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
151/1000  (151/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   Sam 26 Nov - 9:19
Le rythme de ce combat était à couper le souffle, les actions s'enchaînaient les unes après les autres sans que quiconque ne puisse intervenir. Passant du combat au corps à corps puis au Ninpô, les deux opposants semblaient prêts à tout pour défendre leur honneur sur le terrain. Même si la supériorité de l'un des combattants était nette, l'autre tentait tant bien que mal d'éviter les coups les plus mortels. Bien qu'ils soient techniquement entre alliés, l'homme-requin avait visiblement décidé de voir les choses sous un autre angle. Notre protagoniste cherchait une stratégie décente pour éviter de se retrouver face à l'épée meurtrière du membre de la lune rouge. Même Shitare n'eut pas suffit pour le contrer, pire que cela même, le renard venait de réveiller la monstrueuse bête qui sommeillait dans Samehada. Maintenant, même s'il ignorait encore quelles étaient les propriétés de la fierté du bretteur qui lui servait d'adversaire. Plus il contemplait le regard ardent de son interlocuteur, plus il pouvait y lire de la cruauté, de la haine et du vice. Cet individu ne combattait pas pour développer l'art de vivre d'un Ninja mais il luttait férocement contre une chose encore inconnue pour le jeune homme.

Mais d'où lui venait donc cette motivation démesurée ? Cette puissance exaltante ? Comment était-ce possible d'enfermer autant de chakra dans un seul être ? Ainsi une fois de plus, serait-ce encore une forme d'inégalité de Kami-sama ? Lorsqu'il n'était qu'un petit étudiant au village caché de la pluie, un écolier qui apprenait avidement pour devenir un aspirant Ninja, on lui avait maintes fois répété que dans la vie, il n'y avait que deux catégories de personnes qui pouvaient se différencier dès la naissance. En effet, dans le monde des Shinobis, on ne peut qu'être un raté ou un génie et si l'on regardait son parcours jusqu'à maintenant, on pouvait effectivement le qualifier de raté. Oui...Il avait toujours été un incapable, il n'avait pas eu le courage de sortir de sa cachette pour protéger les membres de son clan, il était lâchement resté sous le plancher à regarder les atrocités commises par les criminels. Il s'était promis de changer et pourtant aujourd'hui encore, il n'avait pas pu intervenir lorsque l'homme-requin avait renvoyé son invocation vers là d'où elle venait. Merde alors...Pourquoi était-ce toujours comme ça songeait le garçon en se prenant la tête dans les mains...Pourquoi est-ce qu'il fallait toujours qu'on lui remette sur le tapis qu'il était faible se murmurait-il intérieurement alors que son adversaire venait de créer un étrange clone qu'il n'avait d'ailleurs jamais encore vu. Mais d'où sortait-il ?

Il ne savait pas comment il pouvait annuler la technique ni comment les détruire, la seule chose dont il était certain était le fait que même s'il ne s'agissait que d'une vulgaire copie, en vue de la puissance de l'original, cela n'allait pas être une partie de cartes...! Il se mit ensuite à réfléchir, que faire dans cette situation ? Cela faisait partie des choses que l'on apprenait pas dans les livres qu'avaient écrits les ancêtres, jamais un seul sage n'avait évoqué dans sa trace écrite ce qu'il fallait faire en cas de risque de mort en plein combat. Beaucoup considéraient la mort contre un adversaire de taille comme un honneur mais...que pouvaient-ils en savoir ? Faisaient-ils partie de ces gens morts puis revenus sur terre pour nous dire comment cela fait de ne plus être en vie ? Son esprit bouillonnait si bien que ses oreilles bourdonnaient, ses mains tremblaient...Il ne savait plus quoi faire, il voulait se livrer à la mort mais irait-il rejoindre les siens s'il se payait le luxe de subir la honte en se laissant charcuter par son ennemi ? Il voulait alors bouger les doigts, la main, le bras ou alors n'importe quelle partie du corps mais il en fut incapable, la peur le paralysait entièrement et cette fois, personne ne serait là pour le sauver. Il avaient envie d'hurler, de se jeter à corps perdu sur le membre de la lune rouge, de libérer sa rage, sa fureur sur un seul être...

Les larmes semblaient lui monter aux yeux, il devenait complètement fou dans cette situation, c'est alors qu'il le vit s'approcher, lui et son épée avide de chakra. Lui, un sourire évoquant le sadisme collé sur ses lèvres, sa "lame" n'était pas bien différente, elle bougeait telle une pieuvre faisant mouvoir ses tentacules pour avancer mais si l'animal lui utilisait cette méthode pour ne pas rester amorphe, de cette épée il émanait quelque chose d'horriblement malsain, s'il mourrait de cette chose, il ne serait sûrement pas la première ni la dernière victime. Ses yeux s'écarquillèrent, il n'avait pas bougé d'un cil depuis la dernière fois, il ne pouvait pas de toute manière, le clone gluant l'avait littéralement scotché sur la place. Son coeur battait de plus en plus fort, il allait fermer les yeux pour ne pas voir son propre sang gicler de l'épée du bretteur lorsqu'il se décida à contre-attaquer pour ne pas subir l'entièreté des dégâts.

Non, il ne pouvait pas mourir ainsi, dans l'humiliation, sans avoir appris toute la vérité sur son clan, il ne pouvait pas en finir si facilement. Notre protagoniste était prêt à utilise le Jutsu créé par son paternel de longues années auparavant, il pourra remercier le vieux Gen une fois qu'il le renverrai s'il s'en sortait vivant, quelle merde ! Le dernier des Hôtobi concentra une bonne partie de son chakra dans son torse et le fit s'enflammer, un petit sourire narquois naquit aux commissures des lèvres du jeune homme. Une intense chaleur lui chatouillait le thorax, il venait d'utiliser "Hi no Koutetsu", une technique élaborée pour que son utilisateur ne ressente pas l'entièreté du coup porté par son adversaire. Samehada s'abattit sur lui tel un éclair mais le bouclier de feu l'empêcha de l'atteindre complètement, la bête l'avait à peine effleurée et pourtant, il avait tout de même ressenti cette désagréable sensation, comme une sangsue avait été placée sur sa peau. Sentant que la glu commençait tout doucement à se dissiper, le garçon aux cheveux noirs ébène se débattit tel un malade mental pour se décoller de la surface à laquelle il était attaché depuis quelque temps avant de crier à son adversaire en s'époumonant par la même occasion :

« Crève bât*rd ! Je vais te renvoyer en Enfer fils du diable ! »


Même s'il avait été fortement diminué par l'assaut de l'homme-requin, il lui restait suffisamment d'énergie pour espérer un quelconque renversement de situation grâce à son sabre aux facultés spéciales. Si le membre de la lune rouge voulait la bataille il allait l'avoir ! Saisissant une nouvelle fois son sabre, il ne s'apprêtait pas à croiser le fer normalement, il allait user de la ruse ! Se ruant sur son opposant en hurlant des insultes, notre protagoniste porta un grand coup d'épée sur l'homme-poisson en y délivrant un peu de son chakra d'affinité Raïton. La force de la foudre allait frapper cette fois...Le combat n'était pas encore terminé !



Nombre de Messages : 31
Localisation : Un peu partout..
Nindô : Massacrer encore et encore .. Et encore !
Date d'inscription : 03/08/2011



Passeport Ninja
Grade: Akatsuki
Points d'Expérience:
82/1000  (82/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   Dim 27 Nov - 12:18
Spoiler:
 

  • Notre jeune requin de La Lune Rouge était là, au bout du souffle, agenouillé dans un râle, saisissant son épée absorbante de Chakra par la manche de sa main droite, l'adossant contre le sol, s'appuyant de celle-ci pour ne pas finir par s'écrouler au sol, un oeil entièrement clos dont ses paupières se fermaient malgré lui, tandis qu'il galérait péniblement pour maintenir l'autre ouvert. En effet, notre jeune homme-requin parvint péniblement, une deuxième fois, de s'échapper belle d'un coup qui pouvait mettre un terme à sa vie, mais si on se rapprochait un peu encore de notre jeune requin, on pouvait voir, échappant de ses "babines", un assez large sourire sadique au coin de la bouche. En effet, malgré les quelques petites sacrifices qu'il devait prendre, ce qui émana d'après ceux-ci, Kisame le voyait tel un succès, un exploit assez important ! D'ailleurs, revenons quelques minutes en arrière afin de discerner et décortiquer la situation..

    ~~> Flash Back [ON] <~~


    Kisame, se ruant sur son adversaire, tel un missile perçant l'atmosphère en position d'aérodynamisme, son Sameheda droit devant prêt à écorcher n'importe qui ou quoi se dressant dans son chemin, vibrant de ses multiples écailles causant des désagréables sons de grincements, vit une telle chose, une telle chose que son visage se transforma en une fraction de seconde, d'un visage sadique confident en soi, et ayant foi en lui-même, en un visage doutant abasourdit, des yeux agrandis par le choque, ainsi qu'une bouche béante grande ouverte, dévoilant ses multiples dents tallées en pointes lui donnant un aspect de plus ou moins carnassier. Kisame troublé, n'était pas très sûr de ce qu'il avait sous les yeux, mais ses doutes s’avéraient tout de même bien placés. En effet, au fur et à mesure que notre jeune requin de La Lune Rouge se rapprochait du jeune Shinobi masqué d'Ame Gakure, au fur et à mesure que la vision devenait de plus en plus lucide, Kisame pouvait la voir .. Oui ! Cette gigotante flamme ardente teintée de rouge, dévorant le torse du Shinobi masqué aux cheveux noirs en maintes tourbillons d'étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse dont le vent soufflant emportait par moment un lambeau dans la fumée. On pouvait ressentir sa chaleur nous réchauffant le visage d'une sacrée distance. Kisame avait affronté maintes adversaires, il avait fit face à diverses techniques, mais jamais il ne vit un tel Jutsu. Mais ce qu'il l'avait bien choqué, c'est ce liquide .. Le liquide gluant qui avait utilisé depuis tout un moment pour immobiliser son adversaire masqué, commençait progressivement à fondre, sans nul doute à cause de la chaleur libérée par cette flamme rouge ardente, pour qu'il se libère enfin de cette solution gluante. Kisame était désormais affolé, puisque son adversaire était apte à tout moment de riposter. Cependant, notre jeune Hoshigaki galérait pour annuler son offensive, mais en vain. En fait, l'appui ainsi que la force brute investit dans l'attaque était si immense, si immense qu'il ne put s'arrêter, pour enfin laisser son épée imposante s'abattre sur l'ennemi d'un coup, provoquant une énorme explosion, causant les débris à voler dans tous les sens. La fumée se dissipa, et la vue devint plus lucide. Ce qui voyait Kisame l'avait bien frustré, son sabre avide de Chakra n'atteint guère l'homme masqué, en revanche, Samehada avait subit de gros dégâts à cause de cette flamme furieuse, en effet, notre bretteur avait partagé le même sort que celui de son épée absorbante de Chakra, mais favorablement, il n'avait subit que quelques brûlures négligeables au niveau du bras. Néanmoins, Samehada s'était suffisamment approché du Shinobi masqué pour lui absorber une sacrée quantité de son Chakra. Le jeune Shinobi d'Ame Gakure cria d'une voix aigue, ressemblant de plus ou moins à celle d'un être givré, rétorquant des insultes qui ne l'aidaient guère, ne faisant qu'enrager de plus en plus notre jeune Hoshigaki. Les yeux de notre bretteur furent subitement agrandis, en effet, le jeune Shinobi masqué aux cheveux noirs saisit la manche de son épée, puis la dégaina d'un coup de son fourreau, il allait sûrement transpercer Kisame, celui-ci déjà pas encore en contrôle de son Samehada, était en manque de temps, il était entièrement vulnérable. Brusquement, son Katana fut tout de suite influé de Chakra Raiton, parcourant le long de la lame, pour enfin se ruer d'un coup vers notre bretteur, essayant de la transpercer. Kisame, regardant ce coup fatal venir dans son sens, il ne pouvait rester là-bas de pied ferme, sans agir. La lame Raiton était cependant de deux doigts du torse de notre jeune Hoshigaki, et d'une vitesse prodigieuse, ce dernier saisit la manche de son Samehada. Celle-ci recouvrée d'une matière isolante, il la porta rapidement allant frapper le côté non tranchant du Katana de l'opposant, décalant légèrement le trajectoire du Katana. L'homme masqué était cependant totalement vulnérable, n'ayant pas encore reprit contrôle de son Katana, il était cependant une cible facile pour notre bretteur, celui-ci se trouvant en ce moment à la gauche du Shinobi d'Ame Gakure, tout en face de son côté gauche, tous les points vitaux de ce dernier étaient entièrement visibles. Premièrement, notre bretteur porta un gros coup de pied vers la main qui tenait le Katana, essayant de désarmer son adversaire, tandis qu'il leva haut son Samehada, puis le porta d'une vitesse phénoménale pour enfin abattre verticalement sur l'homme masqué, lui martelant sauvagement le crâne. Puis d'un appui de pieds contre un arbre, il fit un énorme Salto arrière se mettant hors de la portée de l'Amejin. S'agenouillant par terre dans un râle..

    ~~> Flash Back [OFF] <~~


    Transpirant, Kisame était désormais sur le sol trempé de sueur, râlant comme s'il était sur son lit de mort en agonie. Notre requin de La Lune Rouge fit une assez grande inspiration, puis poussa un gros soupir, évacuant toute cette fatigue d'un coup. Un large sourire de plus ou moins sardonique se dessina sur la bouche de notre jeune bretteur. Kisame était un peu .. Comment dire .. Heureux ? En fait, notre jeune Hoshigaki songeait qu'il venait d'accomplir un très grand exploit. Mettons un peu plus les choses au clair. En effet, même que notre distant homme masqué tentait de demeurer conservatif envers son ou ses affinités, il ne put continuer l'affrontement sans s'aider de ses Jutsus, et dévoila enfin les affinités qu'il maîtrisait. Katon, cela n’affecterait guère notre homme requin, mais le Raiton ça, c'est une autre histoire. Néanmoins, Kisame devait dorénavant prendre ses précautions. Fixant cette immense nué de fumée, Kisame ne savait guère si son adversaire désarmé avait rendu son dernier soupir ou pas, mais bon, le combat ne faisait que commencer..
Iwa no Shinobi
Iwa no Shinobi



Nombre de Messages : 505
Localisation : Dans le monde imaginaire
Nindô : Les erreurs du passées forgent notre futur ...
Date d'inscription : 05/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
151/1000  (151/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   Jeu 8 Déc - 5:18
Spoiler:
 

Une souffle de chaleur, une vague lumineuse aveuglait le jeune homme qui avait tantôt essayé de frapper l'homme-requin qui lui servait d'adversaire. Qu'était donc cette étrange sensation ? Il lui semblait avoir déjà ressenti tout cela, dans d'autres circonstances, d'autres batailles ? Etait-ce cette fois la bonne ? S'était-il définitivement débarrassé de son enveloppe charnelle, son corps ? La fin était-elle déjà là ? Tant de question se heurtaient dans son esprit tourmenté, il voulut rouvrir les yeux mais il n'arrivait qu'à percevoir un éclair blanc, il semblait bel et bien arrivé dans le royaume des morts. Des formes floues l'entourèrent, elles ressemblaient à des nuages de vapeur qui allaient du noir au blanc. Notre protagoniste avança lentement vers l'une des choses difformes, il n'avait plus à avoir de craintes de toute façon maintenant, il n'existait plus, il ne pouvait plus ressentir la douleur. Alors qu'il tentait de toucher la chose, cette dernière se transforma en un gigantesque tourbillon et là, il se sentit terriblement impuissant face aux évènements. Ses yeux s'écarquillèrent, sa vie défila devant lui, ses souvenirs, son père, son clan, l'assassinat, l'attaque d'Orochimaru sur le village caché des feuilles, son coeur battait la chamade, il haletait, il avait mal...Il souffrait ! Peinant à placer sa main droite gantée sur son organe vital, le jeune parvint tout de même à toucher la partie de sa cage thoracique qui contenait son coeur, ce dernier battait fort et de plus en plus vite...Il voulait hurler mais aucun son ne sortait de sa bouche.

Puis plus rien, le néant avant de ressentir une étrange sensation de chaleur, son crâne lui faisait un mal de chien, un liquide coulait le long de sa tête. Il se réveilla en sursaut, il n'avait pas quitté l'aire de combat, il était toujours là...A quelques mètres seulement de l'homme requin qui lui avait fait perdre connaissance. De quelle manière ? Il l'ignorait, il avait juste vu son katana voler à une vitesse folle avant de totalement perdre conscience. Comment était-il arrivé à se retrouver derrière un buisson épineux, la partie gauche de sa tête ensanglantée, il l'ignorait. Mais il avait pu voir à quel point son adversaire était fort désormais, il avait subi un grand choc et qui sait si son opposant ne réservait pas encore un autre atout dans sa manche. Pour l'instant, il était juste allongé, les poings serrés, ne tenant pas compte de son hémorragie, il se demandait quoi faire alors qu'il tentait de regagner au plus vite ses facultés. Fuir ? Cela serait peut-être préférable s'il envisageait de rester en vie pour le moment...Après tout, il sembla qu'il revenait d'entre les morts mais apparemment son heure n'était pas encore venue. Si Kami-sama l'avait renvoyé dans ce monde cruel et sans pitié, c'était sans doute parce qu'il devait accomplir sa destinée et certainement pas pour qu'il revienne quelques minutes après seulement.

Shintô déglutit difficilement, il était partagé entre deux visions des choses comme précédemment...Quelle horrible sensation ! Dans son coeur et dans sa tête, le combat n'était pas terminé, il était déterminé à se battre jusqu'à son dernier souffle, jusqu'à la dernière goutte de sang circulant dans ses veines. S'appuyant sur un rocher, il se releva et tenta de faire quelques pas sans vaciller. Les premières tentatives furent un total échec, il ne put s'empêcher de tituber à chaque fois qu'il venait de franchir une distance avoisinant le mètre. Haletant, il s'apprêtait à rejoindre la surface de combat pour prouver au membre de la lune rouge qu'il n'était pas encore mort et qu'il était prêt à relever un défi encore plus grand même si cela allait peut-être lui coûter la vie. Non loin de là, il aperçut une fine lame briller grâce au soleil qui était venu faire resplendir son Katana dans l'immensité de la nature. Sans que son opposant ne le voit, il récupéra son arme et la replaça correctement dans son fourreau, il ne devait plus tenter une attaque au corps à corps, le Kenjutsu et le Taïjutsu...C'était bien trop dangereux de s'approcher de ce type et de son étrange épée. D'après ce qu'il avait pu en déduire, elle pouvait absorber le chakra...Mais de quoi donc était-elle constituée ?

Par terre se trouvaient quelques traces de sang ainsi qu'une longue empreinte toute fraîche de terre...C'était donc là qu'il était tombé sur le crâne et avec la puissance que l'homme-requin avait placé dans son coup, il avait littéralement volé jusqu'à l'endroit où il s'était réveillé. Cela lui avait paru comme une éternité et pourtant, il semblait que cela ne faisait que quelques minutes car le nuage de fumée grisâtre qui avait été composé lors de sa chute venait à peine de s'estomper. Il le voyait désormais, ce fourbe de l'Akatsuki, lui aussi respirait avec difficultés avec cette même ardeur dans ce regard. Résolu à en savoir plus à son sujet, il était prêt à lui poser une série de questions bien que cela soit presque inutile car il était pratiquement sûr que son interlocuteur ne répondrait pas à ses interrogations. Le dernier des Hôtobi se mordit la lèvre inférieur avant de composer des mûdras et de charger son chakra dans sa main, il n'allait au début pas se servir de toute la puissance de son attaque mais compter sur l'électricité statique ambiante pour améliorer son assaut. Chargeant la foudre dans le creux de sa main, il parvint à créer une lame entière d'électricité qu'il dirigea en un coup contre l'Hoshigaki. A cet instant précis, la lame chuta. Il n'eut guère le temps de savoir si l'attaque avait porté ses fruits ou non qu'il devait déjà réfléchir à un moyen de se défendre.

Le Chûnin regarda autour de lui, il n'y avait pas vraiment de source d'eau à sa disposition, il n'allait donc pas pouvoir user de cette capacité pour riposter, devra-t-il faire appel pour la seconde fois de cet affrontement à son bouclier de feu ? Tout dépendait de la réaction de l'homme-requin, avait-il était touché par la foudre qu'il venait de lui envoyer ? Le moyenne classe s'accouda au tronc d'un arbre avant de tousser bruyamment, lorsqu'il enleva sa main de devant sa bouche, il réalisa qu'il venait de cracher une certaine quantité de sang. C'était une situation dangereuse...Il commençait à saigner de l'intérieur, si jamais par le plus grand des hasards il s'en sortait, il n'allait pas rechigner à aller faire un petit séjour à l'Hôpital...Mais avant cela, il se devait de poser une question à son adversaire, quelque chose qui le préoccupait depuis quelques temps désormais.

« Pourquoi est-ce que tu te bats ? Qu'est-ce qui te pousse à être si fort...? »



Nombre de Messages : 31
Localisation : Un peu partout..
Nindô : Massacrer encore et encore .. Et encore !
Date d'inscription : 03/08/2011



Passeport Ninja
Grade: Akatsuki
Points d'Expérience:
82/1000  (82/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   Dim 11 Déc - 14:18
  • Un calme plat accompagné d'un noir complet dominaient l'atmosphère. La pleine lune au plus haut ciel. Un immense coup de tonnerre strident retentit, se faisant entendre d'une sacrée distance, tantôt suivi par ces vigoureux éclairs aveuglants déchirant les cieux sombres et gris avec férocité. L'affrontement de ces deux Shinobis était une vraie épouvante. Tous les deux injectés de sang, frappaient sans moindre pitié. Le combat gagnait donc au fur et à mesure en intensité. Ils s'affrontaient sans merci, tel deux vulgaires gladiateurs au centre d'une arène, censés nourrir la foule d'un divertissement pathétique. D'entre cette couverture teintée de noir nocturne, on pouvait voir une lame imposante s'élever, tandis qu'une autre chutait d'une vitesse prodigieuse en virevoltant, aussitôt suivit d'un corps qui s'écrasa durement contre le sol en rebondissant à maintes reprises, laissant à chaque fois derrière lui une assez large tâche de sang, qui s'élargissait au fur et à mesure, se propageant sur la surface du sol. Ce corps n'était autre que celui de l'homme-masqué, l'opposant de notre jeune Hoshigaki, son masque ainsi que tout le reste de son corps tachés de sang. Apparemment, il était presque inconscient, mi-assommé. Mais pas pour autant après tout. En effet, le jeune Shinobi masqué, s'adossant contre un rocher, parvint péniblement à se remettre sur les pieds. Crispant le poing de sa main gauche, notre jeune Hoshigaki avait du mal à voir cette scène qui ne lui plaisait guère. Mais comment parvenait-il à se mettre debout sous le choque de ce vigoureux coup qui le fit éjecté une sacrée distance songeait notre Shinobi renégat. Qu'est-ce que le poussait à continuer cet affrontement furieux et sanguinaire, à ne pas abandonner ? Un Nindô ? Une certaine réputation à défendre ? Kisame ignorait tout cela. Maintes questions se croisaient dans l'esprit de notre jeune requin de La Lune Rouge, des questions sans moindre réponse. D'après ce que Kisame avait sous les yeux, le jeune Shinobi aux cheveux noirs ébène, avait un saignement abondant. Ce liquide rougeâtre coulait cependant tout au long de son masque trempé de sang. Peut-être que Samehada l'avait profondément entaillé ? Ou peut-être que c'est simplement à cause de son écrasement précédent contre le sol. Notre jeune requin de La Lune Rouge n'en savait rien à ce sujet. Tout ce qu'il devait se contentait de savoir, c'est que, tôt ou tard, ses organismes soufreront bientôt d'un manque de sang, ce qui peut-être, contrairement à l'Amejin, un atout assez considérable pour notre homme-requin. Agenouillé sur le sol, Kisame dévisageait longuement son opposant qui s'apprêtait à enchaîner un assaut. Une horrible sensation envahit notre homme-requin au moment ou le Shinobi masqué leva doucement la main visant ce dernier. Kisame sentait que le Jutsu qui allait se déclencher serait si fort .. Si rapide ! L'Hoshigaki se mit donc sur les pieds, Samehada brandit devant lui dans une position défensive, et attendait l'assaut de l'homme-masqué de pieds fermes. L'Amejin accumula donc une quantité importante de Chakra statique dans la paume de sa main, et dans une fraction de seconde, en un clin d'oeil, une énorme lame de foudre jaillit du creux de la main de l'homme-masqué, puis fonça d'une vitesse étourdissante sur Kisame qui, celui-ci, n'eut même pas le temps à l'esquiver, vu la vitesse phénoménale du Jutsu, ainsi que la petite distance qui les séparaient. Notre jeune Shinobi renégat reçut donc le coup de l'homme-masqué de plein fouet. Perdant totalement le contrôle de son propre corps, le requin de La Lune Rouge laissa donc son épée dévoreuse de Chakra tomber au sol avant de se stabiliser après maints rebondissements. N'importe qui regardant notre jeune Shinobi à la peau bleuâtre nacrée dans cette état aride, saura immédiatement qu'il souffrait de crampes musculaires partout dans son corps à cause de cette grande quantité d’électricité qui circulait dans celui-ci. Levant ses deux bras vers le haut malgré lui, on pouvait voir les bouts de ses doigts se courber et s'incurver due à cette électricité furieuse qui le submergeait. Notre Shinobi sournois ressentait l'ample puissance de la foudre traverser tout le long de son organisme, de la tête aux pieds. Et pour venir compléter le tout, son corps était entièrement trempé, d'eau et de sueur, ce qui ne faisait qu'amplifier encore plus l’électrocution. Il était donc privé de tout mouvement volontaire, il ne pouvait même plus se mouvoir convenablement. Le jeune Hoshigaki poussait d'énormes cris de souffrance. On pouvait même voir ces multitudes fines étincelles électriques blancs et bleus parcourant toute part de son corps. Cette attaque était massive ! Heureusement pour notre requin de La Lune Rouge, l'attaque ne dura pas suffisamment pour lui ôter la vie. Le courant électrique s'arrêta donc subitement. Kisame impuissant, tomba d'un coup sur les genoux, peu avant de chuter sur son torse inconscient. Une légère nuée de fumée d'un noir profond jaillissait cependant du dos de notre jeune Shinobi qui venait de perdre connaissance. Samehada causant ses sons habituelles de grincements, commença donc à ramper vers notre homme-requin, pour enfin mettre sa manche en contact physique avec la paume de la main de ce dernier, pour enfin lui livrer une énorme dose de Chakra, le volume de Samehada se réduit considérablement après cette opération. Fonçant les sourcils, Kisame commença à ouvrir ses paupières petit à petit, au début, sa vue était totalement floue, il ne pouvait guère discerner ou distinguer entre les choses. Tout lui paraissait sans bordure, flou et polychromique. Aussitôt, sa vue devenait progressivement lucide. S'adossant de ses mains contre le sol, notre Shinobi renégat se mit doucement sur les pieds. Il porta donc doucement sa main droite vers son crâne, avant de le frotter à plusieurs reprises, sans le moindre doute à cause de cette migraine qui lui dévorait la tête. Il s'accroupit alors légèrement, pour enfin saisir la manche de son épée absorbante de Chakra. Un détail qui ne pouvait en aucun cas échapper aux yeux de notre homme-requin, c'est que le volume de son épée Samehada s'était sacrément réduit. Il en déduit immédiatement que c'est cette dernière qui l'avait sauvé, que c'était son arme fidèle qui l'avait accompagné pendant toute sa vie qui l'avait délivré du péril à l'abri. L'Hoshigaki ne regretta jamais le fait qu'il se fiait à cette épée. Rien qu'en pensant à ceci, un large sourire prit place sur la bouche de notre jeune bretteur. Kisame leva donc son regard, tournant sa vue de gauche à droite, pour enfin voir l'homme-masqué impuissant, s'accoudant contre un arbre pas trop loin de lui. De cette position, Kisame pouvait entendre le Shinobi d'Ame au bout du souffle, en train de tousser si fort. Peut-être qu'il avait atteint le bout de sa force ? Mais de même, ce jeune Shinobi masqué n'était déjà pas quelqu'un à prendre à la légère, il avait un très grand potentiel. Déjà, si le Shinobi masqué d'Ame n'était guère interrompu par cette série de toux, et avait continuer son assaut pendant que notre jeune bretteur était assommé, ce dernier ne serait rien plus qu'une dépouille putride. Le Shinobi aux cheveux noirs ébène laissa donc échapper de sa bouche quelques mots, des interrogations pour être plus précis. Néanmoins, notre Shinobi renégat n'avait guère l'intention à le répondre. Et en une fraction de seconde, le jeune Shinobi renégat disparut subitement du champ de vision du l'homme-masqué, puis apparut discrètement derrière lui, et lui chuchota d'un ton neutre et posé dans le creux de l'oreille :

    « Pas pour un but fixe...»

    Et pour ne pas se retarder pour autant et laisser à l'homme-masqué une chance à se défendre, il lui rétorqua cela simultanément qu'il se préparait à attaquer. Il lui envoya donc un vigoureux coup de pied de sa jambe droite visant son foie, un coup assez fort pour lui démolir sa cage thoracique, et toucher son point vital. Et pour compléter le tout, il y avait cet arbre de plus ou moins épineux, épais et touffu. Il allait subir de sévères dégâts si cette attaque de Taïjutsu atteint la cible songeait Kisame. Mais bon, comme j'avais dit précédemment, ce Shinobi n'était pas à prendre à la légère...
Iwa no Shinobi
Iwa no Shinobi



Nombre de Messages : 505
Localisation : Dans le monde imaginaire
Nindô : Les erreurs du passées forgent notre futur ...
Date d'inscription : 05/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
151/1000  (151/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   Ven 16 Déc - 8:38
Cette odeur âpre, ce parfum répugnant...Shintô déglutit difficilement, il pouvait reconnaître cette chose entre mille, c'était du sang...Rien de plus horripilant que de renifler cette horrible odeur surtout lorsqu'il s'agissait de son propre sang. Le liquide rouge et épais dégoulinait le long de son T-shirt, il avait été atteint au niveau du torse. Comment en était-il arrivé là ? Il s'était probablement fait touché par l'homme-requin, mais dans ce cas...Pourquoi est-ce que sa blessure n'avait pas été mortelle ? Pas qu'il s'en plaignait, non loin de là d'ailleurs, mais comment se faisait-il qu'il soit encore en vie ? Par chance, le fait qu'il ait partiellement encaissé le coup du bretteur avait fait qu'il venait de valdinguer une nouvelle fois un peu plus loin de la surface de combat. Ses vêtements étaient désormais humides et étaient teints de rouge. Son opposant lui avait répondu clairement, il ne se battait pour aucun but particulier. Alors pourquoi se demanda le jeune homme se pressant sur sa blessure pour faire stopper l'hémorragie, pourquoi putain ? Vous n'avez pas deviné la question que se posait notre jeune héros à cet instant ? C'était pourtant bien simple, il se demandait - si son adversaire n'avait aucun but précis - comment faisait-il alors pour être aussi fort ?

Même lui, qui s'était juré de restaurer l'honneur des siens ainsi que de rendre au monde une justice équitable dont tout le monde pourrait profiter ne trouvait pas la puissance. Malgré les rêves et les aspirations, il fallait se rendre compte que ce n'étaient que des chimères, ce monde était si imparfait, il savait ce qu'il fallait y changer cependant il ne bénéficiait pas d'assez de puissance ni même de soutien, après tout, même ses alliés avaient fini par le regarder comme s'il était un moins que rien. Il souffrait véritablement, avançant avec peine, il se demandait encore comment il pouvait tenir debout. Son opposant, sarcastique comme il l'avait été depuis le début de cet affrontement, devait bien rire en face de lui. Sa vision se troublait, il savait qu'il n'y avait aucune issue à ce combat, mais s'il voulait mourir, ce serait le sourire aux lèvres, histoire de faire comme si sa vie n'avait été qu'une succession de bons évènements jusqu'à ce tragique combat. Comme d'habitude, il plongerai ses connaissances dans l'illusion, l'irréel. Les autres méritaient-ils de connaître la vérité ? Après tout, la seule personne à qui il s'était confié sans ressentir la moindre gêne, c'était Mizoe...

Une seconde...Mizoe...Il ne pouvait pas la laisser comme ça, toute seule, sans lui donner de ses nouvelles, lui qui lui avait fait le serment qu'ils se reverraient un jour, dans un monde meilleur où ils n'auraient guère besoin d'avoir honte de leurs sentiments. Car oui, s'il était d'apparence froide, notre protagoniste avait fini par céder à son attirance envers la jeune kunoïchi d'Iwa malgré l'interdiction formelle de leurs deux patries. Ils s'étaient vus à trois reprises et ce fut seulement à la dernière qu'ils comprirent leur amour réciproque, après un an...Ils en avaient perdu du temps songeait le garçon aux cheveux ébènes en titubant vers l'homme-requin, si ça se trouva, ils auraient pu vivre de bons moments ensemble, alors que le monde des Shinobis était encore en période de paix. Mais maintenant il était trop tard, le ciel orageux n'allait pas tarder à foudroyer le monde, les plus grandes puissances militaires allaient de nouveau s'affronter pour une raison inconnue à eux, jeunes Ninjas promus au rang de moyenne classe.

Tout ce qu'ils savaient, c'était qu'ils devaient de battre, pour leur vie, leur famille, leur honneur ou leur patrie, qu'importait, les seules choses que les dirigeants attendaient d'eux, c'était un bain de sang pour satisfaire leurs vicieuses envie de vengeances, de vieux conflits qui finalement n'avaient pas été si bien enterrés que cela. Et le cycle recommencerait, c'était comme ça avant sa naissance, ça le sera pendant son vivant et cela le restera après sa mort. Dieu le disait bien : les êtres humains n'étaient pas faits pour cohabiter sans se chercher des histoires. Une nouvelle goutte de sang tomba à terre, Shintô perdait ses forces de plus en plus vite, il se demandait pourquoi le membre de la lune rouge ne l'attaquait pas, maintenant qu'il était faible. Sûrement qu'il était un grand sadique qui aimait jouer avec la nourriture avant de l'engloutir toute crue. Avec ses dernières forces, il saisit son katana et tout en vacillant, il pris sa garde habituelle et tenta de regarder son adversaire fixement dans le blanc de l'oeil.

Avec la chute, son masque était tombé, l'Hoshigaki pouvait désormais voir le véritable visage du jeune homme, livide, dépourvu de toute émotion, là commençait enfin le dernier assaut, fallait-il croire aux miracles ? Le dernier des Hôtobi était sur le point de rendre son dernier souffle quand tout à coup...

[HRPG : Post court, oui j'en suis conscient mais c'est également l'avant dernier car par cohérence, mon personnage ne peut te battre. J'ai prévu qu'un PNJ vient le sauver juste à temps (PNJ que j'ai déjà utilisé dans mes RPs précédents), tu peux l'évoquer et cela ferait que ton post suivant soit le dernier, soit tu laisses durer le suspens et tu termines le RP en répondant encore après moi.]



Nombre de Messages : 31
Localisation : Un peu partout..
Nindô : Massacrer encore et encore .. Et encore !
Date d'inscription : 03/08/2011



Passeport Ninja
Grade: Akatsuki
Points d'Expérience:
82/1000  (82/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   Dim 18 Déc - 6:11
  • Un énorme grondement retentit, brisant brusquement la douce sérénité éphémère qui régnait l'atmosphère depuis tout un moment. Une dense fumée livide s'éleva, accompagnée de maints débris et fracas qui lévitait en tourbillon haut dans les cieux. Il s'agissait de l'assaut au corps à corps précédent de notre jeune bretteur de la brume, qui, encaissé de plein fouet par le jeune Shinobi d'Ame Gakure aux cheveux noirs ébènes, porta bel et bien son fruit. La vue devenait au fur et à mesure lucide que la fumée s'amenuisait progressivement. En effet, le coup porté par notre Shinobi renégat était si vigoureux .. Si vigoureux que son opposant s'était expulsé sur un vaste étendue d'une sacrée distance. Notre homme-requin eut une sorte de plaisir de voir son opposant atterrir brutalement un peu plus loin de lui, rien qu'en voyant cette scène, un large sourire sardonique s'affichait sur sa bouche, laissant passer d'entre ses lèvres une petite canine en carnassier. Le combat touchait à sa fin, songeait Kisame. Notre homme-requin se tenait cependant juste quelques mètres plus loin du Shinobi d'Ame Gakure. D'ailleurs, notre jeune vingtenaire estimait que l'homme-masqué avait finalement rendu son tout dernier soupir avant de rejoindre l'ample royaume des morts, qu'il avait enfin, après un long combat acharné, succombé à ses multitudes blessures. Le Shinobi renégat présumait qu'il avait finalement libéré cet jeune homme de cette haine, cette haine que tout Shinobi dans ce monde chaotique dominé par les conflits était condamné à cohabiter avec, tel une malédiction le pourchassant le long de sa vie, tel un châtiment divine ! Kisame ne se contentait à présent que de continuer à contempler longuement la dépouille de l'homme-masqué gisant sur le sol, sur une large flaque sanguinaire qui s'élargissait au fur et a mesure, sans le moindre mouvement, se baignant dans son propre bain de sang. Son paletot noir entièrement trempé de cet épaisse liquide rougeâtre. Si on scrutait le visage de notre homme-requin, on pouvait remarquer que son visage injecté de jovialité de toute à l'heure, se transformait progressivement en un visage de plus ou moins souciant, comme s'il regrettait le fait d'avoir ôté la vie à ce jeune Shinobi. Mais notre bretteur de la brume n'aurait guère les larmes qui lui remontent aux yeux comme même, car pour un Shinobi de sa trempe, cet antagoniste gisant sur le sol, n'était cependant pas plus qu'un homme soustrait de ce monde hostile, ajouté à la longue liste des victimes de notre Shinobi renégat. Kisame songeant que tout était fini, installa son épée imposante dans sa gendre, scruta pour une dernière fois la dépouille de l'homme-masqué, pour enfin marcher quelques pas continuant sa voie vers l'inconnu, comme si rien ne c'était passé. Quand tout brusquement, au moment où il s'apprêtait à s'en aller, un léger froufrou vint perturber son action. Kisame se détourna légerment. Les yeux écarquillés, sa bouche béante, le jeune Hoshigaki était bien plus exaspéré que surpris. Le jeune Shinobi aux cheveux noirs ébène ne se lassait constamment pas. Même s'il était dénué de toute possibilité de défense, le Shinobi d'Ame Gakure était toujours prêt à se remettre sur les pieds, et à continuer l'affrontement jusqu'à sa dernière goutte de sang, jusqu'à son dernier soupir. Cela ne faisait que fortifier encore plus la théorie précédente; Il était fort probable que cet jeune individu avait une certaine réputation à défendre, ou avait encore quelque chose de suspendu qu'il devait accomplir. Mais si tout Shinobi d'Ame Gakure était de la même trempe que celle de cet homme, on pouvait voir pourquoi le Õ grand chef au masque orange en spirale avait accordé une trêve avec ce village, tantôt suivi d'une alliance joignant leurs deux puissances militaires, pour former une troisième d'une force hors pairs. Mais cette scène ne faisait qu'horripiler de plus en plus notre bretteur, qui se réorienta donc vers son antagoniste qui se tenait quelques mètres loin de lui de pied ferme, dans une position défensive, brandissant son Katana devant lui tout en dévisageant notre jeune Hoshigaki droit dans les yeux, d'un regard ardent, injecté de sang. Comment pouvais-je qualifier son regard d'ardent ? En effet, lors de sa chute, son masque blanc dissimulant son visage se détacha subitement, et son visage à l'aspect blafard s'exposa au grand jour. L'opposant du dernier des Hoshigaki avait un visage un peu .. Comment dire .. Innocent ? Certes, mais Kisame savait pertinemment, d'après ses expériences, qu'on ne devait en un aucun cas juger un livre de sa couverture. Le Shinobi servant d'opposant à Kisame avait un regard froid, un regard dénué de toute émotion. Certes, il était sur son lit de mort, mais il était tout de même capable de préserver ce regard froid dans des tels circonstances. Cependant, Kisame pensait déjà à son assaut imminent. Notre jeune bretteur porta donc tout doucement sa main droite derrière sa nuque, pour enfin saisir la manche de son imposante épée absorbante de Chakra, puis la retira d'un coup la brandissant devant lui. Puis d'un vigoureux appui contre la surface du sol, Kisame se rua d'une vitesse prodigieuse sur son opposant qui se tenait non loin de lui, impuissant, laissant son épée Samehada pendre vers l'arrière, dont le but était d’acquérir une brute intensité. Plus qu'une très petite distance séparaient les deux, le jeune Hoshigaki était cette fois sûr qu'il allait apporter à son antagoniste son coup de grâce, quand tout à coup, une troisième personne s'ajouta à la situation d'une façon totalement inattendu. En effet, au moment où Kisame allait écorcher son opposant, une personne, tout de noir vêtu, apparut subitement comme obstacle entre notre homme et le Shinobi d'Ame Gakure, contrant le coup de Samehada, puis porta un énorme coup de pied directement au visage de notre jeune bretteur, celui-ci encaissant son coup de plein fouet, s'éjecta une sacrée distance en arrière, mais réussit péniblement à atterrir sur les pieds. N'importe qui était-il, Kisame ne savait comment il avait pu les repérer dans un lieu reculé pareil. Cela tourna aussitôt en un combat d'handicap. La tête toujours sur les épaules, notre jeune bretteur de la brume savait toujours quand il devait s'écarter d'un combat. Peut-être que du renfort allait bientôt arriver. Abattu, Kisame remit doucement son épée Samehada dans sa gendre, puis porta tranquillement son regard vers l'Amejin, le scrutant pour une toute dernière fois. Agenouillé sur le sol, le jeune Shinobi d'Ame râlait comme jamais, comme s'il était en agonie, gardant toujours son regard ardent, s'adossant contre l'épaule du nouveau venu. Ce jeune homme .. Il avait quelque chose de spéciale. Contrairement aux autres opposants qu'avait affronté Kisame pendant tout le long de sa vie, contrairement à tous ceux qu'avait accablé notre homme-requin, celui-ci, d'entres tous ces derniers, put supporter tous les choses les plus oppressantes, les plus pénibles que lui avait fait supporter Kisame, à chaque fois, il se remettait sur ses pieds, à chaque fois .. Kisame respectait bien tout cela. Fermant tout doucement ses paupières, affichant un sourire amical peut-être pour la première fois de sa vie et penchant légèrement sa tête vers le bas, Kisame pivota vers la droite laissant les deux Shinobis derrière lui, puis d'un vigoureux appui contre le sol, disparut d'un coup entre ces épaisses forêts de cèdre.


**...Jeune "Homme-masqué" .. Peut-être qu'on se reverra un jour...**
Iwa no Shinobi
Iwa no Shinobi



Nombre de Messages : 505
Localisation : Dans le monde imaginaire
Nindô : Les erreurs du passées forgent notre futur ...
Date d'inscription : 05/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Chûnin
Points d'Expérience:
151/1000  (151/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   Lun 19 Déc - 9:20
La fin était proche, le sang coulait abondamment de sa plaie...Il sentait ses forces le quitter cependant sa détermination sans failles l'obligeait à mettre un pied devant l'autre, à marcher en respirant avec beaucoup de difficultés. Crachant du sang de temps à autre, il ne savait pas d'où venait cette force surnaturelle qui le faisait encore tenir debout, cette énergie venue d'ailleurs qui le poussait à combattre sa douleur. Il semblait en plus de cela qu'il devait tout juste lui rester une goutte de chakra dans son corps mutilé. Ses yeux sortaient des orbites, il avait du mal à dissimuler ses maux mais avançait tant bien que mal voire presque piteusement vers son opposant. Ce dernier était prêt à lui porter le coup de grâce tandis qu'il s'affaiblissait. Le dernier des Hôtobi ne voulait pas voir sa fin, il refusait que cela se termine ainsi, il aurait voulu que le simple fait de fermer ses paupières le fasse revenir en arrière de manière à ce que cet affrontement n'ait jamais débuté. Il toussa une nouvelle fois, libérant pour la énième fois ce liquide rouge épais qui dégoulinait le long de sa lèvre inférieure, il avait été sévèrement touché au niveau des poumons, c'était à se demander si l'un d'eux n'avait pas été perforé par une de ses côtes qui se serait malencontreusement déplacée lorsqu'il avait été violemment repoussé par l'assaut de son adversaire.

Au fond, il n'avait jamais réellement progressé, il était toujours resté ce gamin faible et minable, il ne s'était jamais donné les moyens de réussir à accomplir un seul de ses rêves aussi insignifiant qu'il soit. Son visage déjà blanc perdit les seules couleurs rosées que l'on distinguait habituellement sur un visage humain. Si un quelconque autre individu le verrait, il le qualifierait sans nul doute de fantôme, après tout c'était ce qu'il avait toujours été depuis toutes ces années, depuis le massacre de son clan. Les yeux fermés, il sentit une vague d'air frais lui frôler le nez, ce devait être le bretteur qui s'était résigné à enfin l'achever après avoir joué assez longtemps avec sa proie, il ne devait plus trouver cela drôle maintenant, d'échanger des coups avec une cible pratiquement amorphe. Ce qui l'étonna cependant par la suite, c'était qu'il ne sentit plus rien à part son corps...Il rouvrit alors difficilement ses yeux, un Shinobi tout de noir vêtu était apparu, il mesurait dans le mètre-quatre-vingt et se déplaçait agilement face à l'homme requin. Il voulut lui demander qui il était mais il n'en n'eut guère la force, ses cordes vocales ne lui obéissaient plus et le moindre mouvement réveillait en lui une intense douleur qui lui donnait envie de déchirer son enveloppe charnelle.

Jamais il n'avait été autant au bout du rouleau ou alors il ne s'en souvenait plus, il se sentait si impuissant, il ne pouvait même pas prêter main forte à celui qui lui était venu en aide. Il n'avait plus la force de faire un pas de plus, il tomba à terre les genoux en premier, sa tête commençait à tourner, il tenta vainement de se relever avant de s'écrouler à terre, totalement assommé. Grâce à sa dernière poussée d'énergie, il put relever le menton afin d'observer une dernière fois le mystérieux Ninja qui était apparut alors qu'il était sur le point de rendre son dernier souffle. Sa vision se troubla, il commença à perdre connaissance, sa conscience ne dut bientôt plus que quelques cris flous qu'il parvenait à peine à comprendre, il ne sut rien de ce qui se passa durant tout le temps où il resta inconscient. Tout ne fut qu'un gigantesque trou noir dans lequel il fut aspiré, la dernière chose dont l'adolescent se souvint c'était que la dernière fois qu'il avait réussit à ouvert les yeux, il avait vu le visage d'un homme abordant la cinquantaine, une face familière...

Quelques jours plus tard, notre protagoniste vint à se réveiller, il sortit enfin de l'obscurité cauchemardesque dans laquelle ses blessures l'avaient entraînées. Tout se déroula comme lors d'une renaissance si l'on pouvait appeler cela ainsi, ses plaies étaient toutes pratiquement refermées, seuls les dégâts internes persistaient et en vue de la douleur que cela lui procurait de bouger un bras, il en avait bien encore pour une semaine d'hospitalisation. Tout était blanc autour de lui, les seules tâches rouges que l'on pouvait percevoir sur les murs étaient quelques giclées de sang qui s'étaient retrouvées là-bas lors d'une opération chirurgicale particulièrement délicate. Le Ninja de moyenne classe savait où il se trouvait et il n'avait guère besoin de paniquer, il était désormais à l'Hôpital d'Ame Gakure No Satô. Son sauveur anonyme - encore que le garçon était quasiment convaincu de savoir qui se cachait derrière cet homme tout de noir vêtu - l'avait déposé ici, il ne tardera sans doute pas à venir lui rendre visite. En effet, ce ne fut qu'une heure plus tard que le vieux Gen était arrivé, il avait une terrible envie de discuter...
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]   
 

Rencontre Hasardeuse [Pv Hotobi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Autres Lieux :: Kusa no Kuni - Pays de l'Herbe-