« Ceux qui ne respectent pas les règles sont considérés comme des moins que rien mais ceux qui abandonnent leurs amis sont encore pires. »
 

 Kiryl Edrik...Detective![mission rang C]

Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi



Nombre de Messages : 197
Localisation : Chez moi
Nindô : ~J'ai cru un beau jour que le passé n'avait plus rien à m'apprendre et que le futur me guiderait...Je me trompais car j'ai découvert que ma vie ne se laisserait guider que par mon passé et que le futur m'apprendrait les choses que je ne sais pas~
Date d'inscription : 05/01/2011



Passeport Ninja
Grade: Genin
Points d'Expérience:
136/1000  (136/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Kiryl Edrik...Detective![mission rang C]   Dim 28 Aoû - 20:17
[Voilà ma mission livrée après quelques mois , je m'excuse pour l'attente]




"[...] Vous partez déjà Mr Holmes? Pourtant l'enquête n'est pas terminé, il est encore trop tôt pour quitter la scène du crime, dit l'inspecteur au detective"

Le detective emprunta du feu à son ami avant de positionner son chapeau de tel sorte à ce que l'inspecteur ne puisse plus voir ses yeux ensuite il fit face aux cinq suspects encore dans la pièce. Celle-ci était retournée, les rideaux en lambeaux et les vitres à moitié brisée .

" Inspecteur, vous pouvez remballer vos affaires car j'ai résolu l'enigme, avoua-t-il en se retournant pour maintenant avoir une vue d'ensemble sur la scène du crime
- Et bien, qu'attendez-vous? expliquez-vous! S'exclama le gros inspecteur.
-Tout d'abord, ce meurtre maquillé en vol n'est tout simplement pas maquillé mais bien prémédité : Je m'explique, tout d'abord l'assassin et voleur s'est introduit chez la victime, celle-ci se trouvait dans la salle de bain et elle prenait une douche. Pour amener la victime jusqu'à cette pièce le voleur aura décidé de faire du bruit en renversant tout sur son passage. Ainsi alerté, la victime armé d'un baton se dirigea dans la pièce où nous nous trouvons et c'est ici que le voleur commit son crime, tout d'abord le meurtrier aveugla la victime puis il le frappa à mort ensuite il emporta avec lui les dix tableaux de la pièce mais erreur pour lui car ce n'est qu'une fois partit qu'il se rendit compte de sa plus grande erreur : le tableau pricipal de la collection était faux, il est donc revenu sur les lieux du crime mais hélas la police était déjà là. Il a donc trouvé un pretexte pour garantir sa venu chez le peintre. Ce qui signifie que l'assassin est l'un des cinq suspect...
"

J'étais complètement plongé dans ce livre que j'avais commencé il y a une semaine, j'avais acheté les trois partis de cette enquête dans trois romans différent et je ne rêvais que d'une chose : pouvoir finir ces livres avant que la paix à Konoha ne s'estompe. Mais hélas mon petit moment de paix fût interromput par un bruit provenant de ma fenêtre,
c'était un oiseau chargé des lettres qui toquait avec son bec. J'ouvris la fenêtre en lui arrachant l'enveloppe qu'il avait dans son bec puis il partit sans même attendre un geste quelconque de ma part. Dans l'enveloppe se trouvait une lettre et dans cette lettre une reponse de demande d'une mission rang C.

"Ah oui, c'est vrai que j'ai demandé à l'administration de m'envoyer par courrier les missions, bon c'est quoi cette fois? Un braquage à main armée? Un meurtre? Un enlèvement?"

Toujours dans mon délire de detective je lisait la mission qui m'était confié : un enlevement !! Ma joie fût immense, enfin une mission pour mes talents d'enquêteurs. Je pris une douche chaude, puis me vêtis d'un T-shirt noir et d'un short de même couleurs ensuite je plaçais mes outils ninjas sur ma tenue sans oublier mon sabre et immédiatement après je me rendis sur la scène de l'enlèvement .

Spoiler:
 

La maison de l'armurier était gigantesque remplit en abondance par des décors de samouraï, il y avait même des statuettes dépourvus de leurs armures. Ce qui signifie que les "brigands"ont emportés, en plus des armes, les armures . Les nombreuses traces d'effraction indiquent que l'enlèvement a eu lieu chez lui, il y a avait des fenêtres brisés et des empruntes de pas provenant des escaliers , certaine ne semblait pas humaine. Au deuxième étage, la porte était enfoncée, ce qui signifie que celle-ci était fermée à double tours mais pourquoi?
La pièce était retournée, il y avait un tableau bien positionné sauf que la toile semblait à l'envers celle-ci représentait deux hommes , l'un avait une barbe et une moustache, de beau habits blanc et une canne, l'autre avait une veste noire et une écharpe rouge. A coté de cet homme se trouvait un chien, un rottweiler, avec de beau poils noirs.

"Quelques choses ne va pas dans cette maison, tout d'abord il y a la porte du deuxième étages fermée à double tours puis enfoncée ensuite il y a ces traces humaines sauf que certaine était différente...comme s'il y avait des animaux or je n'ai trouvé aucune cage, niche ou autre nourriture pour nos amis les bêtes ce qui signifierait que les animaux accompagnés les brigands. Ensuite pour continuer, il y a ce tableau qui semble avoir été mis à l'envers exprès...Ma main à couper que l’énigme sera résolus quand j'aurais déchiffré le mystère."

Je pris le tableau en le déposant sur une table, derrière celui-ci, il y avait un message : "C'est le maître..." écrit à la va-vite. Pour le moment, je ne comprenais pas le message mais une chose est sûr: ça désigne le coupable de l'enlèvement...
Tandis que je me hâtais de trouver un autre indice, je découvris l'armurerie mais celle-ci était complètement vide, sur le sol il y avait des poils noirs exactement les mêmes que le chien sur le tableau mais est-ce que ça serait relié?
Je fis des recherches approfondit sur les deux personnages en questionnant le voisinage et les clients de l'armurerie.
D'abord l'homme avec les habits blancs était la victime et à coté son meilleur ami avec son chien, un des voisin me remit la canne de l'homme qu'il avait trouvé non loin de chez lui, sur cette canne une écriture qui voulait dire "n'oublie pas le..." et une date effacée par le temps.

"Tu regards l'écriture? Sache qu'elle a été écrite par le père de la victime : Mr aïkana, me dit le voisin qui semblait bien connaitre l'armurier.
-Mais que c'est-il passé à la date effacée? demandais-je en espérant une réponse clair.
- Le jour où Mr aïkana vit mourir sous ses yeux son meilleur ami : un homme qui ne se baladait qu'avec son chien, d'ailleurs j'ai gardé le journal de l'époque, m'avoua le voisin en rentrant chez lui puis revenant avec un bout de journal à la main."

~Mr Kasuke s'est éteint aujourd'hui à 50 ans sous les yeux de son meilleurs amis. Il est mort une épée plantée au coeur dans la ruelle mal fréquentée de tanzaku, le meurtrier est toujours en cavale~

Le voisin me dit que le meurtrier n'avait jamais été arrêté et on en a conclut à un vol qui avait mal tourné. Soudainement, une lumière me traversa l'esprit, je savais maintenant où été la victime, pourquoi le coupable l'a enlevé et j'avais des preuves!

Quelques minutes plus tard dans une des ruelles de Tanzaku

Il y avait deux hommes dans la ruelles, l'un était à genoux devant l'autre: les mains et pieds liés.

"Hé Hé, alors ça fait quoi d'être dans la même situation que mon père 40 ans plus tôt, hein? Fils de bourge, dit l'homme qui était debout une épée à la main."

Je pénétrais dans la ruelle en t'entant de prendre par surprise l'homme armé quand je sentis derrière moi une présence. C'est en me retournant que je vus le chien, c'était celui du tableau et il avait l'air pas content, son maître se retourna brusquement et lui demanda de m'attaquer : j'étais repéré. Le rottweiler sauta sur moi et m'attrapa le bras en me le mordillant, je mis toutes mes forces à le repousser. La bête allait de nouveau bondir sur moi...

"Monsieur Kasuke, demandait lui d'arrêtait, s'il vous plait! Dis-je en t'entant de m'éloigner du chien.
-Tu connais mon nom? Pourtant je suis masqué, m'avoua-t-il l'air surpris.
- Je sais pourquoi vous faites ça et je sais aussi pour votre père mort il y a 40ans jours pour jours et ici même et je sais que vous êtes certains que le meurtrier était le père de monsieur Aïkana.
- Tout doux Nikamaru, ne lui fait pas de mal, ordonna le maitre à son chien, le meurtrier s'est bien lui car c'est son épée que l'on a retrouvé comme arme du crime.
-Bon voici, ce qu'il s'est vraiment passé, un jour votre père et celui de monsieur Aïkana profitaient des jeux d'argents et votre père avait gagner le gros lots, en rentrant chez eux, ils entrèrent dans cette ruelle et un brigands sortit aussitôt il vola l'arme de l'ami à votre père puis menaça celui-ci en lui demandant de lui versait tout son argent mais ça ne se passa pas comme cela et le brigand tua votre père en emportant le butin.
-Mais comment sais-tu ça? Me demanda le coupable
-Dans la canne de Papi Aïkana se trouva une page enroulée écrite par celui-ci disant ce qu'il s'était passé et la preuve se trouve dans ma main gauche, ce qu'il s'est passé aujourd'hui c'est que vous vouliez votre vengeance mais vous n'avez pas méditer sur le fait que peut-être le police de Konoha à cet époque avait tout à fait raison et que la thèse du vol qui a mal tourné était vrai"

Je lui remis le papier, il y avait l'affiche du journal daté de 40ans et la page écrite par Papi Aïkana. Puis je détachais les liens de l'armurier qui me remercia mais une question était toujours en suspens: que sont devenus toutes les armes et armures? Quand je posais cette question à Kasuke, il me dit qu'il ne savait pas de quoi je voulais parler et qu'il n'avait commis que l'enlèvement.

"Mais alors, si vous n'avez commis que l'enlèvement, qui a volé les armes?"

Un vent glaciale me fit froid dans le dos, le chien commença à aboyer et je sentis une présence comme-ci on nous regardait. Soudain, quatre hommes jaillirent devant nous. Ils étaient masqués,et portait un drôle de chapeau sur la tête, il portait des armures et était bien armé.

"Je me présente...ou pas, hé hé, NOUS avons commis cet infraction et si je vous le dis c'est parce que vous ne pourrez plus le dire à personne: car vous allez tout mourir sauf le vieux assis par terre car on a besoin de tes fonctions, aussi le mec là...Euh...Kasuke, je crois tu nous as bien aidé sans le vouloir et je t'en remercie. En cadeaux, tu auras le droit à une mort rapide."

Je ne comprenais pas, j'ai cru que seul Kasuke avait fait le coups mais en fête derrière le crime s'en cache un autre, j'ai l'impression...

"Qui êtes-vous?! demandais-je
-Nous sommes "La troupe de l'ombre", notre but étant de voler pour survivre...Et nous avons fait le coup mais si je viens ce n'est pas pour répondre à tes questions, petit, mais pour un mystère : nous avons retrouvés parmi les paquets volés un coffre en or et argent et impossible de l'ouvrir alors comment on fait? demanda le chef de la troupe"

Je ne pouvais pas agir, en effet, la blessure que m'avait infligé le chien m'empêchait de bien malaxer mon chakra, je me retrouve donc sans technique à utiliser. Je suis faible, c'est ce que je pensais, je me retrouvais maintenant dans une situation que je n'avais pas préparé...Le chef de groupe me prit par le cou en déposant une lame près de celui.ci

"Parle où je lui coupes la gorges! Comment on ouvre cette merde?!
-Ne parlait pas, il va me tuer après de toute façon...Dis-je en fermant les yeux
-Ne soit pas bête gamin, tu es ninja, hé hé, m'assura l'armurier, pour l'ouvrir il faut appuyer sur le couvercle puis sur les bords en même temps."

J'arrivais à filtrer un peu de chakra mais hélas pas assez pour executer une technique...C'est en profitant de mes derniers instants sur terre que je repensais à ce que le viel homme m'avait dit :"Ne soit pas bête gamin, tu es ninja"...Mais oui!
Le brigand ouvrit le coffre puis il prit un superbe katana assez ancien puis il se lécha les babines et me trancha la gorge, je pus me substituer juste à temps avec l'un de ces hommes. Il en restait maintenant plus que trois...

"On va tous se battre, vieil homme prenait le sabre sur mon dos, vous savez surement mieux l'utiliser que moi, avouais-je en reculant vers l'armurier qui prit mon arme"

Les brigands possedaient une très belle lame, brillante, fine et surtout tranchante. Un combat de kunai,épée et katana avait lieu dans les ruelles de Tanzaku. L'armurier était très bon escrimeurs, il ne laissait pas la moindre chance au chef du groupe tandis que je m'occupais de l'un de ces fidèles. Mais même avec les armures, ils étaient faible, protéger mais faible face à un ninja même un gamin de l'académie n'aurait sans aucun doute aucun mal à leurs boter les fesses sauf peut-être le boss de la bande mais même lui allait bientot abandonner. Le "sbire" que je combattais utilisa un katana contre moi, j'utilisais mes kunai pour le parer et c'est là que je pus trouver une faille: la garde. Je réussis à désarmer mon adversaire pendant que le chien le renversa à terre tandis que mes deux alliés avaient finis leurs combats gagnant! Je pus attacher les bandits grâce à l'aide de Kasuke et Aïkana...

"Au faite, comment as-tu su que j'allais me retrouver ici, jeune shinobi? me demanda l'armurier.
-J'ai fait ma petit enquête, tout d'abord, vous aviez compris ce qui vous attendez alors quand Kasuke est rentré chez vous de force, vous n'aviez pas d'autre alternative que de fuir. Vous vous êtes enfermés à double tours dans la pièce au deuxième étage puis écrit sur le tableau "c'est le maitre..." à la va vite, trop long d'écrire le nom puis pour que les enquêteurs puissent remarquer l'indice vous avez retournés le tableau pour qu'il soit à l'envers et ainsi alerté les chercheurs. J'ai questionné pas mal de gens et j'ai su pour le meurtre d'il y a 40ans alors j'en ai déduis que vous ne pouviez être qu'ici mais ce que je n'avais pas fait allusion, c'est pourquoi votre agresseur avait-il prit toutes ces armes et armures...Mais apres ça, je crois avoir compris les faits: après l'enlèvement les brigands ont pillés toute l'armurerie et même votre maison mais il ne pensait pas que vous ne vous trouviez plus ici à ce moment là. Alors c'est plus tard, en voyant le coffre qui détenait le sabre qu'ils ont voulus savoir comment l'ouvrir et ils sont revenus chez vous en esperant vous trouvez et c'est à ce moment là qu'ils m'ont vus alors ils ont attendus puis m'ont suivit jusqu'ici...
-Tu es très intelligents, tu ne serais pas venus, j'aurais tués Aïkana, me dit Kasuke en déposant à terre son arme, mais qui es-tu?
-Kiryl Edrik...Detective et Shinobis à mes heures!
-Un detective?"

L'enquête se termina finalement , je fis ma déposition au hokage. Les brigands et Kasuke allaient se faire juger,on retrouva toutes les armures dans une maison abandonnée . Kasuke decida de se repentir, il s'excusa de tout son coeur au près de son ami puis il partit, là où la justice juge les gens pour leurs fautes...A la fin de la journée, au moment de raccompagner l'armurier chez lui pour l'aider à ranger et à remettre son armurerie en état, il me dit une chose qui me redonna courage:"Il faudrait des gens aussi bon et courageux que toi dans ce monde".
A la fin de la journée, je pus continuais l'intrigue du livre et me reposer jusqu'à une prochaine mission...

[Fait à la vite sur la fin à cause de l'heure]
Fondateur | Leader de Kyuuseishu
Fondateur | Leader de Kyuuseishu



Nombre de Messages : 2297
Localisation : En Enfer
Nindô : Créer un monde de paix.
Date d'inscription : 29/12/2010



Passeport Ninja
Grade: Jônin
Points d'Expérience:
50/1000  (50/1000)
Techniques:



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Kiryl Edrik...Detective![mission rang C]   Mar 30 Aoû - 8:07
  • Analyse de la mission : Alors on va commencer par le fait que dans le monde de Naruto, je ne pense pas que l'on connaisse Sherlock Holmes ... Ensuite deuxième point, l'intrigue : La mission est plutôt intéressante au point de vue des mystères et des rebondissements (+1) cependant l'orthographe et la conjugaison ...Aïe, ça m'a l'air d'être ton point faible et je vais devoir enlever deux points car il y a beaucoup trop de fautes (-2). Il y a aussi le soucis avec ta mise en page, c'est qu'elle n'est vraiment pas esthétique et les couleurs ne sont pas très attrayantes (-/+) mais je n'enlèverais pas de point pour cette fois-ci, soigne juste plus ta MEP à l'avenir. Ceci étant dit, nous pouvons procéder à l'attribution des points.
    Expérience reçue : 10 + 1 - 2 = Rajoute toi 9 points dans ta barre de progression.

_________________


Je déteste la guerre, les armes et l'injustice mais malgré tout, j'aime ce monde et je continuerai de croire en mes idéaux.
 

Kiryl Edrik...Detective![mission rang C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Hi no Kuni - Konoha Gakure no Satô :: Tanzaku-